Théâtre

A Rodez cet été, "L’Aiglon" va déployer ses ailes

  • Rutènes en scène : cet été, "L’Aiglon" va déployer ses ailes
    Rutènes en scène : cet été, "L’Aiglon" va déployer ses ailes CPA -
  • Rutènes en scène : cet été, "L’Aiglon" va déployer ses ailes
    Rutènes en scène : cet été, "L’Aiglon" va déployer ses ailes CPA -
  • Rutènes en scène : cet été, "L’Aiglon" va déployer ses ailes
    Rutènes en scène : cet été, "L’Aiglon" va déployer ses ailes CPA -
Publié le / Modifié le S'abonner

Après le succès de "Qui a tué Fualdès" en 2016 et 2017, de "Palace" en 2018, l’association Rutènes en scène remet le couvert avec "L’Aiglon", d’Edmond Rostand, qui sera joué en nocturne sur la place Foch les 24, 25, 26 et 27 juillet.

Depuis quatre ans maintenant, l’association Rutènes en scène rythme l’été ruthénois avec un rendez-vous théâtral devenu, au fil des ans, incontournable dans le paysage culturel. Après "Qui a tué Fualdès ?" (2016 et 2017) et "Palace" (2018), qui ont attiré chaque année près de 3 000 personnes, Rutènes en scène proposera à la fin du mois de juillet "L’Aiglon", d’Edmond Rostand.

" On est un peu gonflé d’avoir décidé de se frotter à ce texte, un grand texte. En alexandrins, ce n’est pas rien, et en tant qu’amateurs, nous sommes très contents de relever ce défi ", affirme le trésorier adjoint Christophe Ribeyre.

Pour "L’Aiglon", et c’est une première, la troupe s’est adjoint les services d’une metteuse en scène professionnelle, en la personne d’Éléonore Echène, qui résume ainsi sa vision de la pièce :

"L’histoire se passe à un moment précis de la vie de l’Aiglon, dans lequel se concentrent toutes ses difficultés de vie, notamment le poids de ce père mort (Napoléon 1er, NDLR). On peut le comparer à Hamlet. C’est le dilemme d’un jeune homme, qui a grandi en Autriche et dont les Français veulent le retour".

"Les petites mains travaillent d’arrache-pied"

De l’historique, donc, qui aura nécessité, comme le souligne le trésorier adjoint, que "les petites mains travaillent d’arrache-pied" pour la confection des costumes, aujourd’hui terminés.

Autre nouveauté pour la troupe : les décors seront réalisés avec la technologie du vidéo-maping, qui consiste à les projeter sur un mur. Celui de la préfecture, en l’occurrence.

Porté notamment par la Ville et l’Agglo, à hauteur chacune de 20 000 €, le spectacle sera, à l’issue des représentations sur la place Foch, joué à La Baleine (Onet) en décembre et à Villefranche-de-Rouergue à une date encore inconnue.

Les représentants des différents partenaires n’ont pas manqué de se réjouir à la perspective de ce nouveau spectacle, Sarah Vidal, adjointe à la culture, évoquant un "rendez-vous qui vient compléter l’offre théâtrale ruthénoise" et une "occasion de redécouvrir la place Foch, magique en soirée".

Christian Teyssèdre "prêt à refaire un théâtre à Rodez"

" Heureux " lui aussi, le maire de Rodez Christian Teyssèdre se félicite que " le théâtre retrouve une bonne place à Rodez ", poursuivant : " Je suis d’ailleurs prêt à refaire un théâtre à Rodez. L’emplacement de l’ancien commissariat pourrait être satisfaisant ".

Actuellement, l’heure est aux répétitions pour les quelque 35 comédiens.

Les précédents spectacles estivaux des Rutènes en scène ont systématiquement affiché complet. Peu de craintes, donc, quant à l’affluence attendue, d’autant plus que, selon le trésorier, "il y a un véritable public pour le théâtre dans l’Aveyron. C’est l’héritage des Comédiens au chariot, à qui il faut rendre hommage".

Quatre représentations en plus de la générale, en décembre à La Baleine et une date à l’étude à Villefranche-de-Rouergue.

Les billets (13 ou 14 €) sont disponibles sur www.aiglonrodez.com et d’ici quelques jours à la Maison du livre de Rodez.
Centre Presse
L'immobilier à Rodez

499 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement en centre ville[...]

189000 €

Magnifique appartement de Type 4 situé dans le quartier très recherché de l[...]

767 €

Situé dans un quartier calme et agréable, appartement de type 4 traversant [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir