Agriculture en Sud-Aveyron : "Nous préfèrerions vivre de nos productions plutôt que d’aides"

Abonnés
  • Laurent Reversat, de la Conf’, et Jacques Molières, président de la Chambre, s’accordent sur l’importance des aides.
    Laurent Reversat, de la Conf’, et Jacques Molières, président de la Chambre, s’accordent sur l’importance des aides. Repro CP
  • Laurent Reversat, de la Conf’, et Jacques Molières, président de la Chambre, s’accordent sur l’importance des aides.
    Laurent Reversat, de la Conf’, et Jacques Molières, président de la Chambre, s’accordent sur l’importance des aides. Repro CP
Publié le , mis à jour

Aujourd’hui en Sud-Aveyron, la viabilité de l’agriculture passe en partie par les aides de la Pac.

Toujours difficile d’imaginer cet argent dématérialisé qui, venu de Bruxelles, perfuse l’agriculture aveyronnaise comme une béquille vitale. Car "on peut le dire" confirme Jacques Molières, président de la Chambre d’agriculture : l’Europe permet, aujourd’hui, la viabilité d’un grand nombre d’exploitations sur le territoire. "À des échelles différentes, complète le président, selon le type de...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

495 €

N329 - Appartement de type 3 pièces comprenant une cuisine séparée, un vast[...]

114000 €

Millau - Hyper centre ville - Appartement T4 au 3ème et dernier étage Très [...]

99500 €

En cur de ville, à proximité immédiate de tous les commerces, dans un secte[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?