Aubrac : la 38e Transhumance passe entre les gouttes

  • Les troupeaux sont pressés de rejoindre les estives.
    Les troupeaux sont pressés de rejoindre les estives. José A. Torres
  • Les troupeaux sont pressés de rejoindre les estives.
    Les troupeaux sont pressés de rejoindre les estives. José A. Torres
Publié le , mis à jour

Malgré les prévisions météo, la montée des troupeaux aux estives et la fête qui l’accompagne n’ont pas été gâchées par la pluie dimanche.

Il est presque 16 heures, le septième et avant dernier troupeau de cette 38e transhumance en Aubrac n’est plus qu’à quelques encablures du village d’Aubrac. Dans le ciel, la bataille entamée depuis l’aube entre les nuages et le soleil semble tourner à l’avantage de ce dernier.

Organisateurs et bénévoles peuvent enfin commencer à souffler. " On a eu chaud, confesse le speaker hors antenne. La pluie a menacé. Mais, finalement, on a eu de la chance ", conclut-il dans un sourire.

Seule petite ombre au tableau, des visiteurs un peu moins nombreux qu’à l’accoutumée à flâner dans les rues du village et autour des stands du Salon du terroir. " Il faut dire que tout le monde a annoncé de la pluie pour aujourd’hui (hier, NDLR) ", remarque un bénévole au pied du podium. " Il y avait aussi les élections, ajoute Serge Niel, le président de Tradition en Aubrac. Le principal, c’est que l’on a eu un public de qualité et des gens visiblement satisfaits des animations proposées sur place. "

" C’est sûr, la météo incertaine combinée aux élections ont fait que certaines personnes ont préféré rester chez elles, renchérit le bénévole. Les éleveurs et les vaches étaient, eux, bien au rendez-vous. "

Le Label rouge fête ses 20 ans

De même que des centaines de visiteurs qui ne se sont pas posé de question et sont venus de toute la France. Bien leur en a pris car ils ont plutôt été gâtés par les organisateurs de Traditions en Aubrac. En effet, ces derniers leur avaient concocté un programme à la hauteur de l’événement dont le point d’orgue était l’arrivée des bêtes dans leur prairie des monts d’Aubrac.

Avis aux amateurs, les animations se poursuivront encore ce lundi, sous le chapiteau à Aubrac, avec l’association Bœuf fermier Aubrac qui a profité de cette 38e montée des troupeaux aux estives pour célébrer, dans la foulée, les vingt ans du Label Rouge.

Plus de 300 invitations ont été lancées pour l’occasion. Par ailleurs, au cours de la journée, les cinq anciens présidents de l’association se verront remettre un couteau laguiole avec un manche en os d’aubrac réalisé par Benoît Mijoule.

Rachid Benarab
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Chély-D'aubrac

750000 €

Exclusivité exceptionnelle ! VIAGER LIBRE : le couple vendeur libérera (sou[...]

54000 €

Cette maison nichée au coeur d'un village aux portes de l'Aubrac saura vous[...]

32500 €

Venez respirer sur l'Aubrac ! A la station de ski de Brameloup, ,Cet espace[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Chély-D'aubrac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?