ÉLECTIONS EUROPÉENNES / AVEC LES VERTS AVEYRONNAIS (4/5)

José Bové : "On peut parler d’enracinement"

Abonnés
  • José Bové satisfait de la poussée verte aux élections européennes.
    José Bové satisfait de la poussée verte aux élections européennes. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
Les bons scores aux Européennes redonnent des couleurs aux Verts aveyronnais, qui pèchent souvent par discrétion. Un peu partout dans le département, les électeurs ont clairement exprimé leur prise de conscience écologique en accordant leurs suffrages à un mouvement qui a marqué son territoire, à l’écart des autres formations politiques. Cinq « figures » des Verts en Aveyron livrent leur sentiment sur fond de satisfaction partagée et d’envie de passer à l’action. Quatrième volet avec José Bové, député sortant et figure emblématique du Larzac.

José Bové, député sortant et figure emblématique de la lutte du Larzac, est naturellement satisfait de cette poussée verte aux élections européennes. " On peut parler d’enracinement " se réjouit celui qui, dix années durant, a siégé au parlement européen. " Que ce soit en Aveyron, ou sur le plan national ou international, les résultats sont très positifs. Et les électeurs verts ont bien fait de se mobiliser pour ces Européennes, car c’est bien là que se prennent les décisions les plus importantes ".

Autre élément de satisfaction pour José Bové : " L’écologie est le premier vote des moins de 35 ans ". Pour lui, ce vote signifie également que " les combats des gens convaincus deviennent les combats de tout le monde. Et c’est génial ". Et de pointer le travail essentiel, selon lui, qui doit se poursuivre pour les élus verts : " la lutte contre les lobbies ".

Pas dupe, l’homme à la pipe, espère désormais " que ce résultat va en quelque sorte entrer dans les politiques publiques. "

" On attend des actes concrets sur le plan international, national ou local. Cela va du développement du réseau de transport européen à la lutte contre l’immense projet photovoltaïque dans le sud du Larzac qui pourrait faire disparaître des hectares de terres agricoles ", glisse-t-il.

Bref, c’est avec enthousiasme que José Bové accueille ces résultats. " La situation est positive mais cela veut dire aussi qu’il y a beaucoup de travail sur la planche. Il faudra se battre pied à pied. Mais avec ces résultats, qui sont les mêmes dans de nombreux pays européens, les verts ne seront plus seuls pour cela ".

Philippe Routhe
Sur le même sujet
L'immobilier à Millau

475 €

T3 QUARTIER CINEMA - Dans immeuble du centre ville, appartement T3 en 1er é[...]

385 €

APPARTEMENT F1BIS - Situé au troisième étage d'une résidence avec vue sur l[...]

335 €

T1 duplex - Bd de l'Ayrolle, appartement T1 situé en 2ième étage comprenant[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir