Sociéte

S’informer et partager pour mieux gérer sa maladie

Abonnés
  • Les adhérents se retrouvent le jeudi pour des séances d’APA.
    Les adhérents se retrouvent le jeudi pour des séances d’APA.
Publié le / Modifié le S'abonner

Le Centre de rééducation cardio-respiratoire les Tilleuls a accueilli une dizaine de membres de l’Adira, pour une journée d’information, sous l’égide de Partn’Air.

L’Adira offre la possibilité à ses membres adhérents qui le souhaitent, de bénéficier chaque jeudi, de séances d’activité physique adaptée (APA) animées par Partn’Air. Dans le prolongement de cette activité, l’Adira et Partn’Air, ont proposé aux patients de participer à une journée d’Éducation Thérapeutique du Patient (ETP), qui s’est déroulée lundi dernier.

En effet, pour bien gérer sa maladie, encore faut-il la comprendre, savoir quels organes sont en cause et pourquoi ces derniers ont pu subir un dérèglement ? En un mot, il faut apprendre à bien gérer son insuffisance respiratoire, dont les causes et les effets varient d’un individu à l’autre. La journée a ainsi débuté par quelques précieuses explications sur la physiologie de l’appareil respiratoire "Il faut se rappeler que plus nous bougeons, plus le débit respiratoire va augmenter et avec lui le volume d’air absorbé. Les échanges oxygène/sang en seront affectés en permanence" a souligné Céline, l’infirmière qui a animé cette 1re séquence de la journée. "Il faut donc apprendre à faire des efforts à son rythme, sachant que plus on est entraîné à bouger, plus on augmentera sa capacité respiratoire". Après un déjeuner pris en commun, la journée s’est poursuivie avec Laure, une jeune ergothérapeute, qui a donné aux participants de précieux conseils pour bien gérer son essoufflement. Enfin, le Dr Ioana Nebunescu, pneumologue, responsable du service de réhabilitation respiratoire, est revenue sur les nombreux traitements à disposition des patients souffrant de BPCO, d’asthme ou de dilatation des bronches. "N’attendez pas pour vous traiter. Car tout tient à un fil et si toute la toile est tissée en un ou deux mois, cela ne cassera pas aisément". a rappelé le médecin.

Les participants de cette journée se sont quittés satisfaits des nombreuses informations recueillies et se sont dit à jeudi pour la séance d’APA, au siège de la Sadir, à Bel Air.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

219000 €

Cette belle maison individuelle d'environ 95 m2 possède de nombreux atouts,[...]

173500 €

Maison 6 pièces sur un terrain de 259 m² située à Onet Le Château, proche d[...]

157000 €

Maison mitoyenne de Type 5 d'une surface de 131m2 environs avec jardin de 1[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir