Sport

Course à pied : Marine Quintard, la MaXi victoire

  • Marine Quintard s’est imposée en 4h45’33’’ et a devancé Lucie Jamsin de 2’43’’. « Jamais je n’aurais pensé finir devant elle », confie-t-elle.
    Marine Quintard s’est imposée en 4h45’33’’ et a devancé Lucie Jamsin de 2’43’’. « Jamais je n’aurais pensé finir devant elle », confie-t-elle. DR / DR
Publié le / Modifié le S'abonner

La coureuse d’Endurance Shop Rodez a signé un superbe succès dans l’épreuve du marathon de la MaXi Race d’Annecy, ce week-end.

On peut dire d’elle qu’elle soigne ses statistiques. à vingt-sept ans, la Ruthénoise Marine Quintard s’est adjugé, ce week-end, la victoire lors de l’épreuve du marathon (39 kilomètres, 2 520 mètres de dénivelé positif) de la MaXi Race d’Annecy, pour sa première participation à ce rendez-vous et la deuxième à une course de ce format.

"Tout s’est super bien passé, j’ai pu gérer ma course comme je l’entendais du début à la fin, raconte-t-elle. J’ai réussi à rattraper la première, Lucie Jamsin, avant la dernière bosse. J’étais avec elle dans la montée et je l’ai dépassée dans la dernière descente. C’était sympa de pouvoir se bagarrer avec les autres concurrentes sur une course comme celle-là."

"Envie de passer un peu plus de temps en course"

Un peu moins attirée qu’auparavant par les épreuves dont la distance oscille entre 20 et 30 kilomètres, la lauréate de la dernière édition de la Via Aurea a donc cédé, cette année, à son envie "de faire un peu plus long, de passer un peu plus de temps en course", et opté pour la distance marathon, dont elle juge qu’elle lui "correspond bien", sentiment qu’elle a pu vérifier dès la mi-avril, lors du trail de la Drôme (42 kilomètres, 2 210 mètres de dénivelé positif), épreuve sélective pour les championnats du monde au Portugal qu’elle a achevée à la quatorzième place (en 4h32’01’’, à 38’43’’ d’Adeline Roche, qui l’avait emporté), aux côtés des meilleures Tricolores, venues tenter de décrocher une sélection en équipe de France. "J’étais allée là-bas en observatrice, pour voir si la distance m’allait", avoue-t-elle, avant de glisser en avoir "pris plein les yeux" sur les balcons du lac de la préfecture de Haute-Savoie.

Préparation dans le Millavois

En n’ayant "pas connu de moments trop durs" sur le parcours, celle qui avait rallié Annecy avec dans l’idée d’accrocher une place parmi les cinq premières et, idéalement, sur le podium, a démontré de réelles capacités d’adaptation au terrain et pu constater que son approche au cours de la préparation avait été la bonne.

"J’ai adoré le tracé, notamment les quelques passages dans la neige ; je me suis vraiment régalée. Ce n’était pas hyper technique mais ça restait de la montagne, avec de longues montées et descentes, des choses que l’on n’a pas dans l’Aveyron. Je m’étais beaucoup entraînée du côté de Millau ces dernières semaines, où l’on trouve des côtes et des descentes qui y ressemblent un peu, mais sans présenter la même longueur, évidemment. Disons qu’en les accumulant, on se rapproche un peu de ce que j’ai pu trouver lors de la course", détaille celle qui s’était rendue sur place récemment, dans le cadre d’un stage, et avait profité de l’occasion pour "repérer la première côte et quelques autres segments". Une anticipation dont la vainqueur féminine de la Nuit des Ruthènes 2019 aura donc tiré les bénéfices, elle qui va désormais renouer avec le skyrunning, d’abord lors du Buff Epic Trail, dans les Pyrénées espagnoles, mi-juillet, puis lors de la Skyrhune, au Pays basque, en septembre, avant, si elle bénéficie d’un dossard, de participer au festival des Templiers.

Romain Gruffaz
L'immobilier à Rodez

23500 €

A vendre, parking souterrain centre ville de Rodez au niveau du tribunal.[...]

14000 €

RODEZ - Quartier IUFM - Garage d'environ 12 m²Situé à quelques minutes à pi[...]

405 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement très ensoleillé[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir