Culture et Loisirs

Un séchoir et moins de nuisances olfactives

Abonnés
  • Le nouveau séchoir à kayaks mais aussi et à combinaisons néoprène fait 70 m2.
    Le nouveau séchoir à kayaks mais aussi et à combinaisons néoprène fait 70 m2.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Des travaux ont été réalisés et notamment un séchoir qui permettront un meilleur confort de travail.

Le bâtiment est utilisé par le Club kayak de la MJC et par les services des Sports de la ville pour animer le Stade d’eaux vives. "Avant on était plus dans du jeu de Tetris que dans un rangement adapté à l’activité du Stade d’eaux vives" expose Nicolas Dondrille en charge des activités proposées par la municipalité sur le parcours aquatique de la Maladrerie. En effet pendant l’inauguration des nouveaux locaux de séchage, élus et encadrants se plaisent à décrire avec le plus de piment possible les senteurs visiblement fort prégnantes des lieux avant travaux.

Une bouffée d’oxygène en termes de qualité de travail

On peut imaginer aisément l’effet olfactif en se souvenant que le club de kayak existe depuis plus de 50 ans, qu’il passe plus de 16 000 personnes aux Stades d’eaux vives tous les ans, que l’activité implique beaucoup d’humidité et que les lieux étaient vraiment exploités au maximum et très peu aérés. Un cocktail explosif. "Il était temps que ça change par ce qu’on avait un peu honte de recevoir des enfants dans ces conditions. Sur le plan olfactif, c’était des grands moments. Ça passait, mais maintenant c’est quand même beaucoup mieux" commente rieur, Hervé Marcillac, le directeur de la MJC. "Pour nous ici, c’est une bouffée d’oxygène en termes de qualité de travail et de facilité au quotidien, cela nous permet de travailler dans plus de confort" ajoute Nicolas Dondrille. "Le stade d’eau vives fonctionne aussi bien par ce qu’il y a des moniteurs très engagés, qui sont allés chercher les partenaires avec les dents. À force de persévérance, la mayonnaise a pris et aujourd’hui les nouveaux locaux permettent de développer les activités dans de bien meilleures conditions, déclarait le maire, Christophe Saint-Pierre lors de l’inauguration. Le kayak fait aujourd’hui l’identité de notre territoire, pendant de très nombreuses années on a regardé vers le ciel, avec les deltistes et les parapentistes, maintenant, on regarde aussi vers les richesses de nos rivières, le club de la MJC avec son beau palmarès, n’y est pas pour rien.".

CORRESPONDANT
L'immobilier à Millau

300 €

T1 MEUBLE - Proche de l'IFSI et du Pôle Universitaire, avenue Gambetta, app[...]

535 €

T4 AVEC GARAGE - T4 en rez de chaussée surélevé situé Rue de la Saunerie. U[...]

350000 €

Prestations haut de gamme pour cet appartement T3 de 100m² habitables, situ[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir