Vie pratique - Conso

38% des Français ont déjà effectué des travaux d'éco-rénovation dans leur logement

  • 47% des Français déplorent que leur logement soit trop dépendant aux énergies fossiles.
    47% des Français déplorent que leur logement soit trop dépendant aux énergies fossiles. zlikovec / Istock.com / zlikovec / Istock.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - A l'occasion de la semaine du développement durable, qui se tient du 30 mai au 5 juin, la société Franfinance sort un sondage dévoilé en exclusivité par Relaxnews sur les usages des Français en matière de travaux d'éco-rénovation.

Si l'enquête révèle que 65% des Français pensent que leur logement actuel est bien isolé, près de la moitié (47%) des Français déplorent que leur logement soit trop dépendant aux énergies fossiles. Ce constat concerne plus particulièrement les catégories socio professionnelles les plus faibles (53%).

Par ailleurs, 40% des sondés estiment que leur logement est "trop gourmand" en électricité. Les jeunes sont plus nombreux à partager cette opinion : 53% des 18-24 ans et 52% des 25-34 ans estiment que leur habitation actuelle consomme trop. Dans une moindre mesure, 1 Français sur 5 considère que son logement consomme trop d'eau. Cette proportion grimpe à 29% chez les 25-34 ans et 32% chez les 18-24 ans.

Près de 2 tiers des Français (63%) déclarent savoir en quoi consistent les travaux d'éco-rénovation. C'est majoritairement le cas chez les CSP + et les Français qui habitent dans une maison individuelle. L'enquête révèle également que plus d'un tiers des Français (38%) ont déjà réalisé des travaux d'éco-rénovation, en particulier les plus de 65 ans (56%) et les personnes qui vivent dans une maison ou dans un pavillon (50%).

20% des Français souhaiteraient réaliser des travaux d'éco-rénovation

Les économies d'énergie constituent la principale source de motivation des Français pour se lancer dans ces types de travaux (83%). L'amélioration du confort de vie et la volonté de réduire son impact sur l'environnement constituent également des raisons importantes à leurs yeux (respectivement 65% et 41%). 

Pour les mêmes raisons, 1 Français sur 5 qui n'a pas franchi le cap souhaiterait entreprendre des travaux d'éco-rénovation. Ce pourcentage passe à 31% chez les 18-24 ans qui se disent soucieux d'améliorer les performances énergétiques de leur logement. 

Une part importante (42%) des sondés n'envisage toutefois pas d'entreprendre de tels travaux, en particulier les locataires qui ne souhaitent pas investir dans un logement qui ne leur appartient pas (38%). Le prix représente également un frein important : 19% ne souhaitent pas faire de travaux d'éco-rénovation car ils estiment qu'ils sont trop coûteux.

71% recourent à la TVA à taux réduit pour financer leurs travaux

Côté budget justement, les dépenses les plus importantes concernent les fenêtres, le chauffage et l'isolation. Parmi les sondés qui ont déjà réalisé des travaux d'éco-rénovation, 39% ont consacré entre 1 501€ et 5 000€ pour changer les fenêtres, 38% pour une meilleure isolation et 42% pour le chauffage.

Les Français qui se lancent dans les travaux n'hésitent pas à demander une aide financière : 37% se disent prêts à souscrire un crédit à la consommation pour réaliser des travaux d'éco-rénovation. Certains se tournent également vers les aides au financement mises en place par l'Etat. La plus connue est la TVA à taux réduit : 71% des Français la connaissent et 23% l'ont déjà utilisée.

*Etude réalisée sur un échantillon représentatif de la population française soit 1 010 personnes âgées de 18 ans et plus. Données récoltées en avril 2019.

Relaxnews
Réagir