Ligue 2

Football : passage sans encombre devant la DNCG pour Rodez

  • Pierre-Olivier Murat, président du Rodez Aveyron football.
    Pierre-Olivier Murat, président du Rodez Aveyron football. J.A.T. -
Publié le / Modifié le S'abonner

Promu en Ligue 2, le club de Rodez a, par le biais de son président, Pierre-Olivier Murat, passé l’examen de la DNCG (direction nationale de contrôle de gestion), mercredi 29 mai, à Paris. Une étape incontournable, à l’issue de laquelle l’instance a indiqué que le Raf avait fait l’objet d’un "encadrement de la masse salariale et des indemnités de mutations sous réserve de confirmation de l’octroi du statut professionnel par décision du Conseil d’administration de la LFP (Ligue de football professionnel, NDLR) ".

"Tout s’est très bien passé, le budget a été validé et on a reçu un avis favorable concernant l’obtention du statut professionnel", a confié Pierre-Olivier Murat, avant de déclarer, au sujet de la mesure d’encadrement de la masse salariale : "Ce n’est pas une règle écrite mais à 99,99999 %, les clubs qui montent en font l’objet. Dans notre cas, cela ne change rien puisque la masse salariale que l’on a présentée a été validée".

Dans les faits, le dirigeant a présenté un budget dont le montant se situe entre 6,6 et 7 millions d’euros, cette variation s’expliquant par l’incertitude concernant le stade dans lequel l’équipe évoluera pendant les premières semaines de compétition, le temps que les premiers travaux de mise aux normes de Paul-Lignon soient réalisés. "Les recettes et dépenses ne seront pas les mêmes selon l’endroit où l’on jouera", a-t-il expliqué, avant d’indiquer qu’il en dirait plus "d’ici une semaine" à propos de ce terrain "de repli".

Romain Gruffaz
L'immobilier à Rodez

767 €

Situé dans un quartier calme et agréable, appartement de type 4 traversant [...]

206170 €

Coeur de Rodez La dernière des dernières opportunités à saisir dans ce sect[...]

360 €

Dans le quartier dynamique de BOURRAN venez découvrir cet appartement T1 Bi[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir