Deux filles en haut de l’affiche

  • Léa et Océane arborent fièrement leur médaille. Léa et Océane arborent fièrement leur médaille.
    Léa et Océane arborent fièrement leur médaille.
Publié le , mis à jour

Les marques de ces deux jeunes compétitrices renvoient les supporters 25 ans en arrière.

Deux compétitrices de l’Haltéro-Club Decazevillois ont pris la direction Châteauroux pour participer au Grand Prix Fédéral.

Cette compétition, regroupant l’ensemble des haltérophiles de France ayant validé les minima fédéraux lors des éliminatoires départementaux ou de Ligue, s’appelait il y a encore quelques années le championnat de France Honneur.

La première à entrer en lice est Océane Scheidecker.

Dans la catégorie des U15 – 64 kg, Océane commence l’arraché sur une barre à 38 kg puis poursuit sa progression avec une barre à 41 kg (son record personnel). Après un malentendu entre le jury et le secrétaire de compétition, elle aborde son dernier essai du mouvement avec une charge à 43 kg sur laquelle elle échoue de peu. Lors du 2e mouvement olympique, l’épaulé-jeté, elle continuera sur sa lancée en réalisant une première barre à 50 kg, à 53 kg (son record personnel) en deuxième essai. Avec un total de 94 kg sur les 2 mouvements, elle s’empare de la première place sous le regard fier des supporters decazevillois ayant fait le déplacement.

Les dernières forces récompensées

Après Océane, Léa Lauras entre à son tour dans la compétition. Dans la catégorie relevée des U17 – 45 kg, elle aborde son match avec un peu d’appréhension face à ses adversaires. En effet, sur la feuille de match, la compétition promettait d’être très serrée ! Partant sur des barres très proches de ses records, elle enchaîne les 3 essais de l’arraché avec un sans-faute en réalisant des barres à 32 kg, 35 kg et 36 kg !

Elle finit en prenant la 2e place provisoire à seulement 1 kg de la 1re. Pour l’épaulé-jeté, après un échauffement où les barres montent facilement, elle est "victime" d’un arbitrage sévère sur ses 2 premières tentatives avec une charge à 42 kg avec un temps de bras. Il ne lui restait plus qu’un essai pour ne pas être disqualifiée ! Les supporters ont donné de la voix et elle s’est surpassée allant puiser dans ses dernières ressources pour enfin valider cette barre à 42 kg. Après un suspens intense, Léa finit à la 2e place de cette catégorie.

Aussi, quelle fierté pour l’Haltéro-Club Decazevillois qui n’avait pas vu de filles performer à ce niveau depuis près de 25 ans, avec Christine Santafé et Sabine Duran.

Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

44000 €

VENDS TERRAIN A DECAZEVILLE D'UNE SUPERFICIE D ENVIRON 2300M2 VUE DÉGAGÉE A[...]

70750 €

Decazeville : sur les hauteurs mais proche du centre, maison T 4 avec 3052 [...]

99000 €

Jolie maison de ville de type 4 en très bon état avec garage et jardin, co[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?