Musique

Michel Camdessus, Mady Mesplé et Irène Jacob promus dans l'ordre national du Mérite

  • Irene Jacob
    Irene Jacob CHRISTOPHE SIMON / AFP / CHRISTOPHE SIMON / AFP
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(AFP) - Un total de 910 personnes dont l'ancien directeur général du FMI Michel Camdessus, la soprano Mady Mesplé ou encore la comédienne Irène Jacob font partie de la nouvelle promotion civile de l'ordre national du Mérite.

Les noms des nouveaux promus parmi lesquels on compte 769 chevaliers, 119 officiers, 17 commandeurs, 2 grands officiers et 3 grand'croix, ont été publiés jeudi au Journal officiel.

Au rang de grand'croix - le plus haut échelon de cet ordre - figurent Michel Camdessus, 86 ans, la physicienne Marie-Anne Bouchiat, 84 ans, membre de l'Académie des sciences et Mady Mesplé âgée de 88 ans.

"Cette promotion, à parité homme-femme, illustre l'universalité du second ordre national français qui récompense des mérites acquis dans tous les domaines d'activité. Elle fait suite à la promotion militaire du 2 mai qui comprenait 820 personnes, 705 militaires d'active et 115 militaires de réserve", a indiqué la Grande chancellerie de la Légion d'honneur dans un communiqué.

Côté culture, l'acteur Robert Hossein a été promu grand officier.

La philologue et philosophe Barbara Cassin, élue à l'Académie française l'an dernier (mais pas encore reçue sous la Coupole), a été promue officier dans le domaine de l'enseignement et de la recherche.

Dans le domaine économique, Nicolas Chamussy, président d'Airbus Defense and Space a été promu officier. Dans le secteur santé, social et humanitaire figure notamment la biologiste Chantal Abergel, spécialiste des virus géants, promue officier. Christian Huchedé, fondateur du Refuge de l'Arche pour la protection des animaux, a été nommé chevalier.

L'ordre national du Mérite, institué en 1963, est le second ordre national après la Légion d'honneur. Il comprend aujourd'hui 185.000 membres récompensés pour leurs "mérites distingués", manifestés pendant au moins dix ans "soit dans une fonction publique, civile ou militaire, soit dans l'exercice d'une activité privée".

La décoration est un ruban bleu, pour la différencier de la Légion d'honneur, rouge.

Relaxnews
Réagir