Actu

La Primaube : la maison de retraite Ste-Anne fête ses 25 ans

  • Le président de l’association Maison de retraite Sainte-Anne, Jean Sadoul, lors de son intervention, entouré de toutes les personnalités invitées.
    Le président de l’association Maison de retraite Sainte-Anne, Jean Sadoul, lors de son intervention, entouré de toutes les personnalités invitées. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Une maison de retraite au cœur de l’Aveyron où il fait bon vivre.

 

Il y a 25 ans de cela, la Maison de Retraite Sainte-Anne quittait Rodez pour venir s’installer à La Primaube. À l’occasion de cet anniversaire, le jeudi 23 mai, le président de l’association "Maison de Retraite Sainte-Anne" s’est adressé à Mgr l’évêque François Fonlupt, au père Christophe Batut, à Jean-Philippe Sadoul, maire de Luc-la-Primaube et à Dominique Gombert, adjointe, M. Combret, ancien président, à sœur Mireille, à Jean-Paul Espinasse, ancien maire, Mrs Cailhol et Frémaux, anciens directeurs, à Catherine Labarbarie, directrice, au personnel, aux membres du conseil d’administration de l’association Ste-Anne, aux résidents et aux membres de leurs familles, pour évoquer quelques étapes clés :

"Il y a 25 ans, c’était l’effervescence, Bd Flaugerges à Rodez puisque les résidents quittaient Rodez pour venir s’installer à La Primaube, dans une maison flambant neuve. Quel défi tenu et organisé dans le moindre détail par l’équipe managée par Michel Cailhol. Un transfert qui a été acté lors de l’assemblée générale du 2 juillet 1991. Je remercie toutes les personnes qui ont participé à cette décision et participé à ce transfert sans oublier Jean-Paul Espinasse, maire de l’époque qui avec son conseil municipal a bien voulu construire ces locaux pour accueillir Ste-Anne et les résidents qui sont arrivés le 26 mai 1994. Mais ces locaux, avec l’accroissement de la dépendance, bien que fonctionnels, se sont avérés trop petits. Un projet d’agrandissement a été réfléchi et soumis à la commune qui a vendu les locaux à l’association Sainte-Anne.

L’interrégionale Polygone a réalisé cette extension et mis en conformité les locaux existants. Sainte-Anne est maintenant armé pour affronter le défi du 4e âge pour les prochaines années. À vous Mme la directrice et toute votre équipe épaulée par le conseil d’administration je souhaite qui vous profitiez au mieux de ces réalisations en gardant à l’esprit que vous êtes là pour servir nos aînés en leur apportant ce qu’il y a de mieux, en se mettant à leur service. C’est tout le sens de notre mission."

Le maire Jean-Philippe Sadoul a souligné le rôle majeur que joue l’Ehpad Sainte-Anne au cœur de la commune et au cœur de l’Aveyron. L’histoire de Sainte-Anne est belle grâce aux sœurs de la Charité de Nevers qui ont su accueillir les personnes âgées. Sœur Elisabeth étant excusée, il revenait à sœur Mireille de conclure : "La congrégation se réjouit de la vie de cette maison de retraite Sainte-Anne, du bien-être des résidents. À Sainte-Anne on vit jusqu’au bout !".

Tous les participants à cette cérémonie ont ensuite été conviés à partager un vin d’honneur. C’est dans l’amitié, la convivialité et la fraternité que les participants ont vécu ensemble cette grande de fête de famille.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Luc-La-Primaube

340 €

LOCATION APPARTEMENT LA PRIMAUBE SANS FRAIS D AGENCE- Ravissant 2 pièces da[...]

159000 €

A 5 mn de Rodez, et de toutes commodités, maison de 170m² comprenant 5 cham[...]

675 €

LOCATION MAISON LUC SANS FRAIS D'AGENCE- Ravissante maison situé dans lotis[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir