Stade Rodez Aveyron

Rugby : l'entraîneur de Rodez Arnaud Vercruysse se dit "déterminé"

  • La décision du CNOSF renforce la détermination d'Arnaud Vercruysse
    La décision du CNOSF renforce la détermination d'Arnaud Vercruysse PIXROD / PIXROD
Publié le / Modifié le S'abonner
Toujours dans le flou suite à la décision du CNOSF, le coach du Stade Rodez Aveyron prépare déjà la future saison qu'il voit en Fédérale 1. Même s’il n'écarte pas l'hypothèse de la Fédérale 3.

 

La situation du SRA est devenue préoccupante cette semaine après l'annonce de la relégation du club en Fédérale 3, et cela même en cas d'apport de fonds de l'investisseur, inconnu mais tant attendu, malgache. Le coach actuel du SRA, Arnaud Vercruysse, a été maintenu en poste par son président, Jean-Paul Barriac, avant que cette annonce ne soit tombée sur la tête du club ruthénois. Cependant, celui-ci ne semble pas abattu par les nombreux vents contraires qui soufflent sur le club depuis un bout de temps maintenant et pourrait poursuivre son engagement avec le club: "On n’a pas envie de faire preuve d'états d'âme. On attend les éléments réunis par la fédération pour le moment. Pour l'instant, ces éléments sont factuels ce qui fait que nous avons des raisons de nous battre".

La situation s'annonce, toutefois, préoccupante pour le club, qui "veut faire avancer cette situation actuellement incertaine. Nous sommes déterminés malgré ce nouveau coup dur et le club va présenter les éléments qui nous permettront de défendre notre place en Fédérale 1" affirme le coach. Il reste, néanmoins, des motifs d'espoirs pour Arnaud Vercruysse, pour qui "l'analyse de l'interlocuteur de la fédération de rugby ne tient compte que d'un seul paramètre, l'apport de fonds propre". L'entraîneur poursuit : "Je trouve certains comportements moyens. Je ne sais pas si la famille du rugby existe encore".

Il entretient le flou sur sa situation personnelle en cas de relégation en Fédérale 3, mais cela ne l'empêche pas de se projeter déjà sur la saison qui arrive. Il s’estime "pleinement impliqué dans le projet". "On travaille pour la saison prochaine, dans l'optique de la Fédérale 1." Concernant l'attente qui pourrait s'avérer plutôt longue, il rajoute : "Cette situation durera peut-être jusqu'à mi-juin, nous ne bénéficierons peut-être pas de vacances comme cette saison, on réalisera un recrutement tardif mais nous serons prêts pour le premier match de Fédérale 1 qui n'a lieu que le 8 septembre. Avec les travaux au stade Paul-Lignon, nous devrions disputer six matches à l'extérieur en début de saison. En tout cas, on sera rapidement dans le sportif et il va falloir créer un état d'esprit commando".

Maxime Lacaze
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

168000 €

Unique en hyper centre ville, au niveau de la place du bourg. Au sein d'un [...]

729 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE. Un hall d'entrée (avec un e[...]

812.67 €

DANS QUARTIER CALME ET FAMILIAL A 5 MIN DU CENTRE VILLE DE RODEZ MAISON MIT[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir