Zoom sur le futur parc paysager d'Onet-le-Château

  • JP Kéroslian et L. Noailles devant les premiers arbres et la parcelle qui accueillera les espèces rares
    JP Kéroslian et L. Noailles devant les premiers arbres et la parcelle qui accueillera les espèces rares Repro CP
Publié le , mis à jour

Alors que les premiers arbres du futur parc paysager ont été récemment plantés en alignement du boulevard, rencontre avec le maire Jean Philippe Keroslian et le responsable des pôles espaces verts et terrains de jeux, Laurent Noailles.

 

Le parc paysager des Quatre Saisons c’est un espace d’une superficie de 1,7 hectare, où seront planté une centaine d’arbres, dont certains de grandes tailles (déjà adultes), au fur et à mesure de la libération de l’espace. Après une première étape, le long du boulevard, où ont été planté 15 arbres sur un gazon fleuri dont l’engrais naturel n’est autre que la bonne terre provenant de l’ancien stade, ce sera autour de la parcelle 2, dès que les abords de la maison de santé seront libéré et les courts de tennis démolis. "Cela devrait être réalisé à l’automne" explique Laurent Noailles. Mais la parcelle la plus remarquable sera sans aucun doute celle qui se situe devant l’entrée de l’équipement socio-culturel et sportif, comme l’explique le responsable du pole espace vert "C’est sur cette parcelle, que seront plantés des arbres remarquables, à fortes personnalités, tous ont en effet une histoire à nous raconter et sont bien évidemment adapté à notre climat. Quelques exemples avec le Ginkgo Biloba aussi dénommé l’arbre aux quarante écus ou arbre fossile, le chêne rouge d’Amérique dont les feuilles passent d’un vert au rouge brunâtre, le noyer de Chine, le tulipier de Virginie, le magnolia à grandes fleurs le tilleur de Henry ou encore le savonnier et l’oranger des Osages, dont le fruit n’a rien à voir avec un agrume, si ce n’est qu’il ressemble à une orange verte… Dans le parc, il y aura qu’un seul résineux, mais il ne faut pas l’oublier : c’est un pin Napoléon, vraisemblablement appelé ainsi pour commémorer la mort de Napoléon II en 1832, date à laquelle est apparu cette nouvelle espèce… et oui, je vous le disais, les arbres ont une histoire et beaucoup à nous apprendre… D’ailleurs chaque arbre aura son panonceau pédagogique".

On l’aura compris, cette parcelle sera l’ossature et l’identité du parc paysager, dans lequel seront aussi planté des arbustes et des graminés. Un chemin piétonnier de 700 mètres linéaires intégré dans le paysage, permettra d’accéder aux différentes structures. Enfin vont être créé 2 aires de jeux : l’une fermée et sécurisée pour les plus petits (jusqu’à 7 ans), avec 6 jeux, dont des structures à ressorts et une balançoire à 3 places et une autre aire pour les pré-ados, avec entre autres un tobbogan de 12 mètres et une tyrolienne. Il y aura également 7 jeux d’extérieurs, de fitness et de gym douce, de nombreux bancs et des points d’eau (fontaine).

Enfin, ce parc paysager s’inscrit dans la démarche écoresponsable développée par la commune, avec un entretien 0 phyto, qui privilégie des méthodes alternatives comme par exemple l’air chaud pulsé ou la flamme directe.

Rendez-vous au printemps prochain !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

7500 €

parking dans copropriété sécurisée au Balquiere. Cet emplacement de parking[...]

175000 €

Je suis ravi de vous proposer aujourd’hui, au cœur d’un quartier champêtre [...]

9500 €

Situé à Onet le château, à vendre un emplacement de parking extérieur pour [...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?