Culture et Loisirs

Le Sud-Aveyronnais Yann Rouquet met sa musique au service de l’image

Abonnés
  • Né à Saint-Affrique, en 1988, originaire de Briols, près de Camarès, le musicien Yann Rouquet est installé à Paris depuis un peu plus de deux ans.
    Né à Saint-Affrique, en 1988, originaire de Briols, près de Camarès, le musicien Yann Rouquet est installé à Paris depuis un peu plus de deux ans. Rui Dos Santos / Rui Dos Santos
Publié le / Modifié le S'abonner

Originaire de Briols, près de Camarès, le trentenaire, né à Saint-Affrique, installé depuis un peu plus de deux ans à Paris, travaille ainsi pour des films, du contenu de marque, la publicité, des documentaires, ou bien des courts métrages.

Il n’a jamais frappé la balle avec Roger Federer ou Novak Djokovic… Même pas avec Lucas Pouille ou Benoît Paire. Et pourtant, il pourrait figurer au générique de Roland-Garros. à l’instar de Lacoste, Peugeot, France 5, Airbus, Thales ou encore la Fédération française de tennis, le tournoi du Grand Chelem de la Porte d’Auteuil figure parmi ses clients les plus importants. Tout en sachant qu’il ne brille pas sur les courts, raquette à la main…

Compositeur, concepteur sonore et producteur de musique – voilà l’appellation d’origine contrôlée qui figure sur sa carte de visite –, Yann Rouquet travaille pour des films, du contenu de marque, de la publicité, des documentaires, des courts-métrages.

Basé à Paris, depuis un peu plus de deux ans, il est né à Saint-Affrique, en 1988, d’un père aveyronnais, originaire de Mounès, et d’une mère bretonne. Passé par Montlaur (primaire), Belmont-sur-Rance (collège) et Saint-Affrique (lycée, baccalauréat ES), il a vécu à Briols, près de Camarès, jusqu’à sa majorité. "J’ai adoré grandir là-bas. Notamment pour le côté sauvage", assure-t-il encore aujourd’hui, installé au pied de la butte Montmartre. Avec une maman, Ann Conoir, pianiste et professeur au Conservatoire, responsable des antennes de Saint-Affrique, Belmont et Camarès, et un papa amateur de jazz, Yann Rouquet a baigné dans les notes dès son plus jeune âge. Et il a été élève au CRDA, où il a appris la guitare classique. "Je savais que je ne voulais pas être enseignant, je n’avais pas la fibre, reconnaît-il volontiers. J’avais envie d’être créatif". C’est grâce à son ami Neels Castillon que le rêve est devenu réalité. Le réalisateur aveyronnais l’a ainsi sollicité pour des projets. "J’étais déjà à mon compte en tant que freelance et il a vraiment donné une nouvelle dimension à mon travail, assure, encore reconnaissant, le trentenaire. J’ai pu composer davantage et mettre la musique au service de l’image". Après une escale à Toulouse, le Sud-Aveyronnais est monté à la capitale. "Dans mon métier, c’est surtout à Paris que ça se passe", explique celui qui a aménagé un studio dans son appartement. Avouant aimer "être associé en amont" d’un projet, "pour donner ma vision, accompagner, travailler main dans la main avec le réalisateur", il est conscient "d’être au début de l’histoire". "Je me sens privilégié avec encore beaucoup de paliers", conclut-il.

De vrais bols d’air dans le Rougier

Que lui reste-t-il de l’Aveyron ? La réponse est sans équivoque : "Comme la famille compte beaucoup pour moi, je rentre le plus souvent possible. Pas autant que je voudrais certes mais je reviens donc voir mes proches et prendre un vrai bol d’air dans le Rougier". Tout en précisant : "Je suis toutefois, clairement, un citadin. J’adore Paris". Et, pourquoi n’habite-t-il pas en colocation avec sa sœur ? "Je veux garder de bonnes relations avec elle !", glisse-t-il, dans un grand éclat de rire. Comme Yann, l’aîné, ses frères et sœur présentent également des parcours atypiques : tandis que Benjamin, 28 ans, est le seul à être resté au pays, travaillant dans une micro-crèche à Camarès, Camille, 24 ans, est photographe à Paris. Quant à Robinson, 21 ans, musicos né le jour de… la fête de la musique, il est batteur dans plusieurs groupes à Perpignan. à lire dans un prochain numéro…

 

VIDEO : un exemple de vidéo illustrée par la musique de Yann Rouquet.

 

Pour en savoir plus sur l’activité de Yann Rouquet, il suffit de consulter son site internet yannrouquet.com.
Rui Dos Santos
L'immobilier à Rodez

102000 €

A vendre, Rodez très proche centre ville, quartier calme Type 3 avec logg[...]

304 €

A deux pas du centre ville de RODEZ, venez découvrir ce charmant T1 bis dup[...]

14000 €

RODEZ - Quartier IUFM - Garage d'environ 12 m²Situé à quelques minutes à pi[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir