Industrie

STS à Decazeville : une belle histoire et tout encore à inventer

  • À gauche, Michel Mazars, le père et, à droite, Stéphan Mazars, son fils.
    À gauche, Michel Mazars, le père et, à droite, Stéphan Mazars, son fils. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

L’anniversaire de STS s’est déroulé sur deux journées. Pour commencer avec clients, partenaires, élus, et pour finir avec le grand public.

Il pleuvait sur Decazeville ce soir-là….Il pleuvait des torrents de compliments sur Stéphan Mazars….Et pas des compliments de circonstances… De ceux qui sortent du cœur… De quoi l’émouvoir profondément… Alors les premiers mots de ce manager né furent balbutiants….Il faut dire aussi que fêter les 30 ans de son entreprise devant un parterre de plus de 200 personnes avec une belle brochette d’élus au premier rang, ça peut nouer la gorge.

Michel Mazars prit alors le relais de son fils au micro pour remonter le temps et raconter la belle histoire d’STS qu’il fonde en 1987. À l’époque où 3 000 personnes perdent leur emploi, cet homme éclairé, au franc-parler, décide de créer une cellule de reconversion. Un visionnaire qui s’est accroché malgré les turbulences. "C’était dur, on n’était que des sous-traitants, on subissait tous les à-coups des donneurs d’ordre. Mais on a réussi à passer le cap", se félicite cet homme à la ténacité sans faille et au caractère trempé. Au départ, STS fabriquait des volets roulants et puis Ratier est venu lui confier le câblage du nez des hélices du Transall. Leur toute première tâche aéronautique. Une histoire retracée par une expo photo sous le chapiteau qui abritait les invités.

"Que de chemin parcouru !"

Aujourd’hui, l’aéronautique c’est 90 % de l’activité de STS qui se diversifie dans le nautisme et l’agroalimentaire. La société affiche un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros. Elle est passée de 15 personnes à ses débuts à 170 aujourd’hui. Et depuis 2008 elle a multiplié par trois le nombre de ses salariés. " C’est exceptionnel ", souligne le maire de Decazeville, François Marty. " Sur des friches, il est né des choses extraordinaires. Vous avez créé de nouveaux marchés, captés de nouveaux clients, de niveau mondial, et investi. Vous avez satisfait à toutes les certifications, vous vous engagez dans la recherche et le développement. Que d’efforts et d’énergie, de remises en cause, d’inventivité ! Que de chemin parcouru ! ". Et le maire de souligner, à l’unisson avec les autres élus, les qualités managériales du fils, Stéphan Mazars, qui a pris les rênes en 2010 et entraîné toute son équipe, dont 80 % des personnes sont des accidentés de la vie. Car chez STS il y a peu de machines. " Ce sont des hommes et des femmes avant tout. On a formé des centaines de personnes qui ne connaissaient rien au milieu de l’aéronautique. Aujourd’hui d’ailleurs on met en place un centre d’excellence. Il s’agit d’une formation sur mesure en interne afin d’accueillir des gens très différents qui ont un handicap physique ", souligne Stéphan Mazars. Ce qui faisait dire à la députée, Anne Blanc, que STS est " une entreprise grandement adaptée. Vous êtes une entreprise adaptée à deux niveaux, à la fois au marché, de par la diversité des demandes, mais aussi aux salariés. C’est tout à fait exemplaire et cela doit rayonner ". Illustration avec une autre exposition, du photographe Gilles Ruiz, sur la différence.

"Le Bassin bouge"

Mais pour Stéphan Mazars, "Rien n’est acquis, il faut voir plus loin, être une entreprise compétitive. On a encore plein d’idées et une dizaine de postes à pourvoir. On recrute comme une quarantaine d’autres entreprises ici. Il faut croire dans le Bassin. Le Bassin bouge. On prend le virage vers des jours meilleurs". Une véritable profession de foi qui trouvait écho chez Jean-François Galliard, le président du conseil départemental. "Je crois dans ce territoire comme vous et considérer ces personnes handicapées comme nous donne tout son sens à l’engagement politique".

Bon anniversaire STS !

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

98000 €

Decazeville : Immeuble comprenant 8 appartements de type 3 à rénover entièr[...]

38000 €

Après un beau rafraîchissement, ce type 3 vous plaira par ces volumes et sa[...]

44000 €

VENDS TERRAIN A DECAZEVILLE D'UNE SUPERFICIE D ENVIRON 2300M2 VUE DÉGAGÉE A[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir