Des centaines de personnes remontent le temps à Anglars-Saint-Félix

  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs
  • Les  habitants du village jouent le jeu pour le plus grand plaisir des visiteurs


A l'entrée du village, le grand champ réquisitionné pour faire office de parking donne le ton. Les places libres se font rares. Malgré une chaleur presque caniculaire, les visiteurs continuent d'affluer vers Anglars-Saint-Félix pour assister à la 29 édition de la fête votive. Une fête qui a commencé samedi pour s'achever ce dimanche soir, après le bal. Durant tout le week-end les visiteurs ont été invités à remonter le temps en compagnie des habitants du village qui sont quelques 350 (sur les 700 recensés) à prendre part de manière active aux festivités, soit en revêtant un costume d'antan, où alors en exerçant des métiers d'autrefois. Une cinquantaine ont d'ailleurs été mis en avant pour cette 29e édition, entre le sabotier, la lavandière ou encore le fabriquant de cordes. De nombreuses scènes de vie ont également été reconstituées comme pour la cuisson du pain ou l'atelier de menuiserie."C'est comme un vrai musée vivant", remarque une dame en observant quatre papys taper une belote dans un décor du siècle dernier.

Image /18

Réagir