Jumelage

Le Carladez intensifie ses échanges avec la principauté de Monaco

  • Les collégiens du Carladez ont eu droit à une visite privée du palais et de certains endroits qui ne sont pas ouverts au public par le Chambellan et l’archiviste du palais.
    Les collégiens du Carladez ont eu droit à une visite privée du palais et de certains endroits qui ne sont pas ouverts au public par le Chambellan et l’archiviste du palais. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Cyclotourisme, culturel, scolaire, et bientôt sportif avec la… pétanque, les liens sont plus que jamais renoués.

 

Le Carladez est l’exception qui confirme la règle quand il s’agit de partenariat avec la fédération monégasque de pétanque ! Il faut dire que Mur-de-Barrez, en qualité d’ancien fief des Grimaldi, a renoué ses liens avec la principauté depuis 2014, date de la venue du prince Albert II sur le sol du Carladez.

Après le club de cyclotourisme, le groupe folklorique La Barrézienne, c’est au tour des pétanqueurs de prendre la direction de Monaco. "C’est le début d’un échange que j’espère concrétiser sur le long terme. Tu côtoies le champion du monde avec une équipe de professionnels !", s’enthousiasme Daniel Lamouroux, président de Carladez Pétanque qui compte 90 adhérents, fruit de la fusion avec Murols et Lacroix-Barrez.

Une triplette au pied du Palais

Concrètement, une triplette participera au Challenge princier héréditaire Pierre-Jacques les 19 et 20 octobre à Monaco. Et le club du Nord-Aveyron n’attend même pas d’être reçu pour rendre sa monnaie de la pièce puisqu’une triplette de la principauté est conviée à prendre part au tournoi international des vétérans le 12 septembre à Aurillac. Nul doute qu’une délégation monégasque reviendra l’an prochain pour l’inauguration de la halle polyvalente de Lacroix-Barrez, nouvel écrin des pétanqueurs à faire pâlir tout l’Aveyron… et Monaco !

Un autre échange vient d’avoir lieu, plus éducatif et pédagogique, avec la sortie scolaire de deux classes de 6e du collège du Carladez en avril dernier. Ce voyage s’est articulé autour de deux thématiques inscrites au programme d’histoire et géographie des 6e : vivre sur le littoral et l’antiquité romaine. "Outre les vertus pédagogiques, la visite à Monaco a permis aux élèves du Carladez de mieux connaître l’histoire de leur village. Cela leur permet de voir un monde radicalement différent, ultra-urbain, de celui dans lequel ils vivent. Et réciproquement pour les Monégasques si nous arrivons à créer un partenariat. Cela leur permet aussi, comme tout voyage scolaire, de quitter le cocon familial, de s’affirmer et de vivre en communauté", confie Nicolas Maurin, principal du collège du Carladez.

Jeunes et moins jeunes ont donc pris la route qui mène à la maison des Grimaldi, mais les anciens ne sont pas oubliés puisqu’il se murmure qu’un échange entre maisons de retraite est dans les cartons…

Le maire : "Tout le monde sait où est Mur-de-Barrez"

Ces échanges qui entrent dans le cadre de l’association des anciens fiefs de Grimaldi (lire par ailleurs), font dire à Alain Cézac, maire de Mur-de-Barrez, que "cela prend de l’ampleur. Il est important de retrouver ses racines, de s’ouvrir et montrer que la ruralité n’est pas sclérosée. On ose pousser les portes royales, tout le monde sait où est Mur-de-Barrez ".

Et d’ajouter : "L’objectif est d’avoir un essor économique avec le réseau pour que cela ne soit pas juste du folklore". Preuve en est sur le plan culturel avec la volonté de faire de la tour de Monaco un lieu de mémoire "pour raconter l’histoire de Monaco et Mur-de-Barrez", dit Hélène Charbey, adjointe à la culture.

Pour ce faire, la maquette réalisée par Nadine Vignolo a été récupérée, un espace est voué aux vestiges archéologiques et les archives du Carladez en lien avec la principauté actuellement en ligne sur le site des archives départementales… du Cantal n’attendent plus que de l’être en Aveyron !

Rendez-vous les 22 et 23 juin

Près de cent sites en France et en Italie ont un lien avec les Grimaldi, né de titres reçus à la suite d’accords diplomatiques ou d’alliances matrimoniales. Duc de Valentinois, marquis de Baux, baron de Saint-Lô, comte de Longjumeau, ou encore comte de Carladès… sont quelques-uns de ces titres liant ainsi des communes à la principauté. De cet inventaire de monuments, sites, villes et villages, a germé l’idée d’une association des Sites historiques Grimaldi de Monaco qui organise les 2es Rencontres des sites historiques de Grimaldi les 22 et 23 juin. Animations, découverte de l’artisanat, spectacle son et lumière, Mur-de-Barrez sera évidemment représentée avec le maire comme chef de file de la délégation.

Olivier Courtil
Réagir