Trois curieux cendriers ont débarqué sur Onet-le-Château

  • Jean-Philippe Keroslian essayant le nouveau cendrier.
    Jean-Philippe Keroslian essayant le nouveau cendrier. Repro CP
Publié le , mis à jour

Pour lutter contre la prolifération des mégots de cigarettes, jetés dans les espaces publics, la mairie a décidé d’agir de manière pédagogique.

Un mégot jeté au sol, c’est 500 litres d’eau polluée... Une information qui donne à réfléchir, sachant que des milliers de mégots sont jetés au sol chaque seconde, avec tout ce que cela entraîne comme pollution en matière de substances toxiques. De plus, chaque mégot met jusqu’à 15 ans à se dégrader !

Forte de ces constats, la ville s’est équipée de 3 nouveaux cendriers "boites à dons". Une initiative qui vise, grâce à leur côté ludique, à réduire le nombre de mégots jetés à terre, via un système de questions, qui fait appel à la curiosité des fumeurs.

En phase test, les cendriers sont positionnés place des Artistes, place des Rosiers et devant la médiathèque Paul-Géraldini. Les mégots déposés seront collectés, traités et valorisés par une entreprise de recyclage, qui les transformera en mobilier urbain (bancs, pupitres, tables...) mais aussi en cendriers, pots à crayons, poubelles…

Onet-le-Château est la première commune du département à offrir une seconde vie à ces déchets, en les recyclant. Comme le rappelle le maire : "Cette initiative s’intègre parfaitement dans notre démarche de préservation de l’environnement : démarche Zéro Phyto, préservation de la zone humide de la plaine Nostre Seigne, intégration d’espaces naturels en cœur de cité ou encore avec le développement de circuits courts par la Cuisine centrale".

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?