Un café-brocante aux accents vintage

  • Emmanuelle Fabre et Laurent Causse.
    Emmanuelle Fabre et Laurent Causse.
Publié le , mis à jour

"Natangora", un nouvel espace, sympathique et convivial, anime la place de l’Église tous les dimanches matin, jour de marché à Marcillac. Depuis quelques mois, Laurent Causse et Emmanuelle Fabre ont métamorphosé l’ancienne boulangerie-pâtisserie de Michel Estève pour y créer un café-brocante, un concept plein de charme qui attire une clientèle locale mais aussi des touristes qui ont par ailleurs la possibilité de séjourner dans les chambres d’hôtes ou le gîte aménagés à l’étage.

Le public qui franchit la porte de Natangora se retrouve plongé dans une remontée dans le temps ponctuée de bouffées de souvenirs d’enfance. La déco tout d’abord, avec son côté brut où le mélange bois, béton et acier, créé une atmosphère étonnamment chaleureuse. "Ce style industriel est un clin d’œil à nos années 70 passées à Decazeville" précisent Emmanuelle et Laurent qui sont tous deux originaires du Bassin. Comptoir en formica rouge, fauteuils en sky, chaises et tables vintage… le mobilier est au diapason de ce retour en arrière qui nous expédie tout droit dans les années 50-60. Ici chacun peut partager le plaisir de se désaltérer avec celui de chiner un tas d’objets hétéroclites, des objets brocantés mais aussi bon nombre de créations réalisées par le maître des lieux avec des matériaux de récupération. Au bar, sans alcool, les amateurs ont le choix entre 12 cafés grands crus Arabica, une sélection importante de thés et aussi tout un panel de boissons "jouant la carte du local et de la qualité" : jus de pommes, limonade de la Brasserie d’Olt, jus de fruits artisanaux…

Des affiches publicitaires d’époque ainsi que des tableaux du graffeur Jo Di Bona tapissent les murs de "ce bric à brac où tout est parfaitement organisé pour que les gens se sentent bien et passent un bon moment" comme le souhaitent Emmanuelle et Laurent qui envisagent d’ouvrir deux à trois après-midi par semaine à partir de la saison touristique… avec, en prime, un avant-goût pendant les trois jours de fête de la Saint-Bourrou !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Marcillac-Vallon

255000 €

Située sur les hauteurs du village de Marcillac, dans un environnement rési[...]

594000 €

Situé entre causse et vallon, dans une position dominante, ancien manoir, e[...]

294000 €

Située dans le bourg de Marcillac, à proximité immédiate des commerces, bel[...]

Toutes les annonces immobilières de Marcillac-Vallon
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?