Environnement

Le bio, pas si bon ?

  • Le bio, pas si bon ?
    Le bio, pas si bon ?
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Pour consommer de meilleurs produits, moins pollués, plus éthiques, les consommateurs se tournent largement vers les aliments bio. Or, d’après le dernier Hors Série de 60 millions de consommateurs publié ce 5 juin, ce mode de production ne garantit pas l’absence de substances toxiques dans les produits agro-alimentaires.

Afin de vérifier la qualité – et surtout l’absence de polluants – des produits bio, 60 Millions de consommateurs a analysé 130 d’entre eux. Dans le détail, 16 catégories de produits ont été décortiqués : fruits, laits, yaourts et desserts lactés, œufs, huiles d’olive, gâteaux, müeslis, pâtes à tartiner, jus de fruits, viandes, poissons, charcuteries, produits apéritifs, plats cuisinés et pizzas.

Les résultats de ce travail sont décevants au regard des promesses faites par le bio. « Certains œufs et laits contiennent plus de polluants en bio que leurs homologues conventionnels », révèlent les analyses. « Des huiles d’olive bio recèlent des plastifiants notamment des phtalates. » Sans oublier que « gâteaux, pâtes à tartiner ou plats préparés bio renferment tout autant de sucres, de gras et de sel que des produits non-bio ». Enfin, « un grand nombre de charcuteries contenaient des nitrites de sodium ».

Ethique contestable

Alors que le bio revendique moins de pesticides dans l’agriculture, ces analyses soulignent les failles du système. De plus, dans de nombreux pays de production d’aliments bio, y compris en Europe, « rien n’interdit à l’agriculteur de s’installer sur un sol contaminé ou à proximité d’une source de pollution (dioxines, PCB), rien ne garantit non plus de salaire minimum, enfin rien ne dit de prohiber des cultures qui peuvent entraîner de la déforestation ».

Destination Santé
Réagir