Vie pratique - Conso

Une campagne du British Fashion Council en hommage à la créativité londonienne

  • Campagne 'This Is London' du British Fashion Council
    Campagne 'This Is London' du British Fashion Council Courtesy of British Fashion Council / Courtesy of British Fashion Council
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Le British Fashion Council (BFC) a lancé la campagne "This is London", réalisée par le photographe Markn. Elle met en lumière l'esprit culturel de communauté et de diversité qui règne lors du grand événement qu'est la fashion week masculine de Londres.

La campagne, dans laquelle on retrouve des figures du monde de l'art, de la musique, de la mode, du cinéma et du sport, vise à rendre hommage aux entreprises des secteurs de la création.

Caroline Rush (directrice générale du BFC), Dylan Jones (président de la mode masculine au BFC et rédacteur chez British GQ), le mannequin/DJ Ashton Gohil, l'ambassadeur en prêt-à-porter masculin du BFC David Gandy, le poète James Massiah, le skateur professionnel Lucien Clarke et le créateur Oliver Spencer ont pris part au projet. Tous évoquent ce qu'ils aiment le plus à propos de cette ville.

"'This is London' met en lumière les incroyables viviers de talents qui font de Londres une capitale mondiale de la création", explique Jones dans un communiqué. "Des jeunes talents aux grands noms bien établis, la campagne met en scène un mélange divers d'individus qui célèbrent l'excentricité de notre capitale tout en illustrant le fait que la LFWM est plateforme mondiale de l'innovation et de la culture".

Cette initiative s'inscrit dans une série de campagnes et d'installations innovantes lancées pour promouvoir le secteur londonien de la mode. L'an dernier, la créatrice Anya Hindmarch avait présenté "Chubby Hearts", un projet de St-Valentin à travers lequel 20 coeurs gonflables ont été placés dans la ville pour la fashion week.

"This is London" sera mis en avant dans le principal hub de la 14ème édition de la LFWM, qui se déroulera du 8 au 10 juin.

Relaxnews
Réagir