Economie

Des recherches de nuit pour améliorer le rendement du réseau d’eau potable

Abonnés
  • Véolia a inspecté les trente-cinq kilomètres du réseau local.
    Véolia a inspecté les trente-cinq kilomètres du réseau local.
Publié le / Modifié le S'abonner

En charge du contrat de l’eau potable du syndicat de Muret-le- Château - Conques depuis 2013 (syndicat ayant intégré le Syndicat mixte de Montbazens-Rignac en 2018), Veolia Eau s’est engagé à ce que le rendement du réseau soit significativement supérieur aux engagements du Grenelle II de l’Environnement.

À cet effet, et durant toute la nuit de mardi à mercredi, une équipe de techniciens placée sous la conduite d’Alain Bouysset, chef de secteur, a réalisé des recherches importantes sur les 35 kilomètres du réseau d’eau potable de Marcillac afin d’en améliorer le rendement. "Dans ce village, où le réseau d’eau est assez complexe, nous suspections des fuites", explique Audrey Batut, manager de service local chez Veolia Eau.

"Nous pratiquons ces recherches de nuit car c’est le moment où le tirage d’eau est logiquement le plus faible, voire inexistant, ainsi le repérage peut s’effectuer à l’oreille. Ces manœuvres nous ont permis de conforter notre connaissance des différentes composantes du réseau de distribution sur le bourg de Marcillac et de vérifier nos interprétations de leurs connexions éventuelles.

Nous avons également identifié : une fuite sur une antenne en PVC derrière l’école maternelle, une fuite sur vanne au lieu dit Les Loyes, une suspicion de fuite autour de l’église qui nécessitera des recherches complémentaires avec la pose de matériel d’écoute… L’ensemble sera réparé dans les tous prochains jours".

CORRESPONDANT
L'immobilier à Marcillac-Vallon

99900 €

Maison de village située à Marcillac, elle saura vous séduire par son cache[...]

215250 €

Située à proximité du centre bourg de Marcillac et de toutes les commodités[...]

173910 €

Rare ! située dans le bourg de Marcillac, à proximité immédiate des commerc[...]

Toutes les annonces immobilières de Marcillac-Vallon
Réagir