Course pédestre

Rodez Triathlon 12 décroche une troisième victoire à l'Ekiden de Rodez

  • La formation sang et or composée de Benjamin Cayroche, Jean-Vincent Carbou, Nicolas Bibal, Benoît Dunet et Maël Alric n’a pas flanché à l’occasion de l’édition 2019.
    La formation sang et or composée de Benjamin Cayroche, Jean-Vincent Carbou, Nicolas Bibal, Benoît Dunet et Maël Alric n’a pas flanché à l’occasion de l’édition 2019. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
  • Une vraie fête populaire a conquis la foule venue encourager samedi soir plus d'un millier de concurrents répartis en 177 équipes pour une course au coeur de Rodez.
    Une vraie fête populaire a conquis la foule venue encourager samedi soir plus d'un millier de concurrents répartis en 177 équipes pour une course au coeur de Rodez. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Sans surprise, le favori de l’épreuve, Rodez Triathlon 12, a empoché samedi 8 juin la troisième édition de l’Ekiden de Rodez. Une victoire qui s’ajoute à celles obtenues en 2017 et 2018.

Et de trois pour Rodez Triathlon 12 ! Déjà vainqueur des deux premières éditions de l’Ekiden ruthénois, la formation sang et or composée de Benjamin Cayroche, Jean-Vincent Carbou, Nicolas Bibal, Benoît Dunet et Maël Alric n’a pas flanché hier soir, à l’occasion de l’édition 2019.

Les athlètes aveyronnais l’ont emporté avec sérénité, reléguant même la concurrence à quatre minutes et cinquante-et-une secondes. Un écart confortable qui ne s’est pas accompagné toutefois d’un chrono record (2h24’36’’ en 2019 contre 2h21’20’’ en 2018). La faute, en partie, à l’absence d’un sixième homme (Benjamin Cayroche a dû effectuer deux relais). « Il nous manquait un coureur et comme il y avait moins d’adversité que les autres années, ç’a été plus tactique », a déclaré Jean-Vincent Carbou, le capitaine, déjà vainqueur en 2017 et 2018. Un imprévu qui n’a pas pour autant miné les intéressés, heureux de ce succès.

« On s’est offert une bonne tranche de rire avec les copains, a déclaré Maël Alric, dernier relayeur. Ça fait trois ans qu’on court cet Ekiden et comme on vient tous d’endroits différents, c’est toujours génial de se retrouver à cette occasion, dans la ville où est basé notre club. Le parcours était super joueur, avec de grosses relances. »

La surprise Team Pif

Deuxième formation à franchir la ligne d’arrivée, Endurance Shop Rodez (2h29’25’’) n’a point démérité. Les six représentants de la marque spécialisée dans la course à pied étaient ravis du classement obtenu. « Il y a eu une grosse bagarre cette année avec les équipes V & B Rodez et Team Pif Capdenac, rappelle Fabien Vidal. On savait qu’on ne pouvait pas lutter face à Triathlon 12, qui possède des coureurs jeunes et d’autres confirmés, alors que nous, nous sommes plutôt des traileurs. »

Seule surprise de ce podium 2019, les Capdenacois de Team Pif, association créée il y a un an et demi. Quatrièmes lors du passage de l’ultime relais, ils ont damé le pion à la formation V & B Rodez durant les ultimes 7,195 km. « On se doutait que le classement pour les deux premières équipes était réglé, martèle Teddy Fualdes, promu « capitaine » de la jeune formation. Mais les choses ne sont jamais terminées tant qu’on ne franchit pas la ligne d’arrivée. »

Classement

1. Rodez Triathlon 12    2h24’36’’
2. Endurance Shop Rodez    2h29’25’’
3. Team Pif Capdenac    2h31’10’’
4. V & B Rodez    2h31’23’’
5. Boutonnet Cycles    2h43’08’’
 

Centre Presse Aveyron
Réagir