Après la fête, le roquefort part en reconquête

Abonnés
  • La chute des ventes de roquefort, depuis dix ans, est l’argument massue des industriels pour « diversifier leur offre ».
    La chute des ventes de roquefort, depuis dix ans, est l’argument massue des industriels pour « diversifier leur offre ». Eva Tissot
Publié le , mis à jour

Après deux jours de fête autour du fromage dans le village de Roquefort, la filière doit transformer l’essai auprès du consommateur.

La Confédération générale de Roquefort ne pouvait pas savoir, quand a germé l’idée de cette Fête de Roquefort, il y a plus d’un an, que la commercialisation du bleu de brebis de Société et le rachat de Papillon viendraient obscurcir un ciel déjà nuageux. Nuageux, parce que les ventes de roquefort auraient chuté de 10 % cette dernière décennie. Il en va de même pour les visites des caves,...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Lola Cros
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

740000 €

Immeuble 100% loué, rentabilité plus de 8%; 5 locataires dont deux institut[...]

815 €

Appartement T5 avec jardin privatif et garage - A louer dans le quartier de[...]

157000 €

Coquet appartement T4 d'environ 90 m² en centre ville au 3ième étage avec a[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?