Social

Pour la CGT du conseil départemental, "l'année s'annonce compliquée"

Abonnés
  • La CGT est le syndicat majoritaire au sein du conseil départemental, avec 209 adhérents sur 1 625 employés.
    La CGT est le syndicat majoritaire au sein du conseil départemental, avec 209 adhérents sur 1 625 employés. JAT / JAT
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Une centaine d'adhérents ont participé mardi 11 juin au Monastère à l'assemblée générale de la CGT du conseil départemental.

Le projet de loi de refonte de la fonction publique est sans conteste le principal sujet de préoccupation pour les quelque 209 adhérents CGT du conseil départemental, réunis mardi au Monastère pour leur assemblée générale ordinaire. "C'est la casse annoncée du statut, la fonction publique ne sera plus attractive", affirme à ce sujet Cédric Mors, secrétaire général du syndicat dans l'établissement.

Pour les syndicalistes, le recours à des contractuels sera désormais plus aisé pour les employeurs, ce qui aboutirait à davantage de destructions d'emplois. Autre sujet d'inquiétude : le contrat de projet, validé le 28 mai par l'assemblée nationale, et qui est en quelque sorte un CDD de six ans. "C'est un projet pervers, pas brutal mais insidieux. Le gouvernement l'a fait pour le privé, ils le font pour nous aujourd'hui", regrette Cédric Mors.

Au chapitre des combats toujours, les syndicalistes vont lutter pour tenter de conserver leur CHSCT Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) et essayer par ailleurs de débloquer leur point d'indice qui devrait stagner jusqu'à 2022... "L'année s'annonce compliquée", résume le secrétaire général.

Depuis les élections du mois de décembre, la CGT est le syndicat majoritaire au sein du conseil départemental, avec 209 adhérents sur 1 625 employés.

Centre Presse Aveyron
Réagir