Quilles de huit : du cœur à l’ouvrage pour séduire les jeunes Aveyronnais

Abonnés
  • Des actions sont menées pour enrayer la baisse du nombre de jeunes licenciés.
    Des actions sont menées pour enrayer la baisse du nombre de jeunes licenciés. Repro CPA
Publié le , mis à jour

Alors qu’on approche de la fin du championnat pour les petits quilleurs, focus sur les moyens mis en œuvre par les dirigeants pour enrayer la baisse des licenciés.

Alors qu’elles ont atteint le pic d’un demi-millier de licences en 2010, les écoles de quilles ont ensuite amorcé une décennie un peu plus morose. En cause ? L’évolution du nombre de licenciés chez les 8-12 ans. En effet, en l’espace de quelques années, les écoles de quilles se sont dépeuplées de près de 20 % de leurs effectifs, passant de 509 pratiquants en 2010, à 393 en 2019. Mais depuis...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Damien Calmels
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?