Sociéte

De Rodez à Montpellier, Carine Causse est une femme de parole

  • Après avoir longtemps été salariée, notamment en tant que consultante, la Ruthénoise Carine Causse a décidé de voler de ses propres ailes en créant Keleris, une société de formation à la prise de parole, basée à Montpellier.
    Après avoir longtemps été salariée, notamment en tant que consultante, la Ruthénoise Carine Causse a décidé de voler de ses propres ailes en créant Keleris, une société de formation à la prise de parole, basée à Montpellier. Rui Dos Santos / Rui Dos Santos
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Née à Rodez, vivant depuis une quinzaine d’années près de Montpellier, elle a créé Keleris, une société de formation dont le métier est l’amélioration de la communication des managers et des équipes.

Carine, avec un C ou avec un K ?". Cette question, Carine (avec un C !) Causse l’a entendue des milliers de fois. Aussi, elle n’a pas oublié cette histoire quand elle a donné naissance à sa société de formation qu’elle a baptisée Keleris, avec un K.

Un nom qui vient du latin et qui veut dire célérité. Le clin d’œil s’arrête là car elle a pris le temps de créer cette structure, dont la vocation est l’amélioration de la communication des managers et de leurs équipes. Son message est très clair : "Nous voulons optimiser la communication des équipes dans les entreprises. Par le conseil, la rédaction, le  coaching ou encore la formation".

Née en 1968 à Rodez, d’un père aveyronnais (Pierre, adjoint à l’urbanisme de Marc Censi à la mairie ruthénoise) et d’une mère allemande, Carine Causse a vécu dans le chef-lieu jusqu’au baccalauréat, mais son "port d’attache" était, et est toujours d’ailleurs, au cœur de la campagne aveyronnaise, précisément à Gradels, entre Nuces et Marcillac. Après, notamment, une prépa HEC, un cursus international, et huit années passées dans diverses entreprises de conseil ou en tant que consultante, faisant ses armes dans des centrales nucléaires, elle a franchi le pas. "J’ai toujours su que je voulais faire des choses de moi-même, insiste l’intéressée. Ma cible ? Des gens qui doivent communiquer et qui ne sont pas faits pour ça". Après son mariage en 2000 et un voyage de noces de quatre mois autour du monde, elle a donc donné vie à Keleris afin de "voler de mes propres ailes".

Et l’Aveyron alors dans ce quotidien (déjà) bien rempli ? "L’Aveyron fait partie de moi, lance-t-elle, sans hésitation et avec un grand sourire. Je viens dès que je peux, même si c’est moins que ce que je voudrais. Tout prétexte est bon pour faire le déplacement. Je serai là, par exemple, trois semaines cet été. L’Aveyron est un département enclavé mais habité par des gens ouverts !". Carine Causse n’oublie pas, non plus, son lien sportif avec sa terre de naissance. Elle a ainsi pris une licence au Roc handball dès 1981. Une des pionnières de la fusion ruthéno-castonétoise était alors Patricia Michalak et elle l’a retrouvée lors de l’assemblée générale de la Ligue Occitanie puisqu’elle est aujourd’hui présidente de la section loisirs de Villeneuve-lès-Maguelone, un club qu’elle a intégré en 2008 et qui compte 120 licenciés.

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

330000 €

Rodez - Maison de charme de 230m² habitables sur un terrain de 620m² arboré[...]

23500 €

A vendre, parking souterrain centre ville de Rodez au niveau du tribunal.[...]

689 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE - T3 ensoleillé avec terrass[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir