Politique

Député de l'Aveyron, Arnaud Viala met la commune au cœur d'une mission parlementaire

  • Les députés Rémy Rebeyrotte et Arnaud Viala, ce lundi à Rodez.
    Les députés Rémy Rebeyrotte et Arnaud Viala, ce lundi à Rodez. C.C. -
Publié le / Modifié le S'abonner
Avec son collègue de Saône-et-Loire, Rémy Rebeyrotte, les deux députés étaient ce lundi 17 juin à Rodez pour auditionner les élus sur la place de la commune dans la nouvelle organisation territoriale. 

Voilà trois mois qu’Arnaud Viala, député de l’Aveyron (LR) mène aux quatre coins du pays des auditions d’élus dans le cadre d’une mission parlementaire d’information sur « la commune dans la nouvelle organisation territoriale ». Avec à ses côtés son collègue député (LREM) de Saône-et-Loire, Rémy Rebeyrotte. Les deux parlementaires étaient lundi en Aveyron pour rencontrer leurs collègues députés et sénateurs de l’Aveyron, les présidents des communautés de communes, le président du conseil départemental, l’association des maires (ADM) et l’association des maires ruraux. Une consultation visant à mieux cerner les problèmes des élus, et notamment des maires dans les liens qu’ils entretiennent avec les intercommunalités.

Gouvernance, compétences…
Des choses à améliorer

Problèmes de gouvernance, de compétences, d’ignorance aussi des missions partagées ont pu donner lieu à des échanges passionnés, « toujours très instructifs », reconnaissent les deux députés en mission. Des frustrations révélées quant aux fonctionnements des différents échelons intercommunautaires, à la vision des élus du devenir des communes face, notamment, aux rigueurs budgétaires, et à leur besoin de « reprendre la main » sur leur territoire ont nourri le débat sur fond d’un désir fort : comment améliorer les choses ? Et de nombreuses autres questions qui ont forgé, chez les deux députés en mission et au terme de leur tour de France, une conviction : « La commune dans un département comme l’Aveyron reste l’objet de toutes les attentions, il faut la conforter dans son rôle central quitte à développer des mesures incitatives, pas forcément financières, pour aider à la création de communes nouvelles regroupées, plaide Arnaud Viala. Notre autre conviction est que l’on ne réussira, sans la commune les trois transitions, démographique, écologique et numérique… ».
 

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Rodez

135500 €

Maison d'habitation située à dix minutes à pied du centre ville. La maison [...]

179000 €

RODEZ - Quartier Cardaillac - Maison de type 5 avec terrasse, jardin clos e[...]

554 €

La résidence La Croix Grande vous accueille dans ce très agréable T3 rénové[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir