Culture et Loisirs

Après 41 saisons aux Thermes, Patricia Lemaréchal coupe définitivement les gaz

Abonnés
  • La future retraitée Patricia, entourée des deux Directeurs.
    La future retraitée Patricia, entourée des deux Directeurs.
  • La future retraitée Patricia, entourée des deux Directeurs.
    La future retraitée Patricia, entourée des deux Directeurs.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Lors de notre entrevue (édition du vendredi 14 juin) Benoit Livertout, secrétaire général des Thermes de Cransac et son successeur Nicolas Jacquemin, annonçaient qu’ils étaient prêts à recruter 16 agents thermaux pour une mission initiale de 4 mois… reconductible si affinités.

Le soir même, dans le local des anciennes étuves, les deux responsables mettaient en exergue la longévité de carrière de l’une de leurs collaboratrices, Patricia Lemaréchal qui, après 41 saisons aux Thermes de Cransac, va faire valoir ses droits à la retraite.

Une carrière qui illustre parfaitement les propos des deux dirigeants sur les reconductions, si affinités, des contrats saisonniers.

Patricia Lemaréchal est la mémoire vivante des thermes "j’y suis entrée en 1979 et en 2019, ce sera la 41e saison que je ferai aux Thermes. J’ai fait certes valoir mes droits à la retraite, mais concrètement, je ne partirai qu’à la fin de la saison", avance la future retraitée qui poursuit "j’ai débuté ma carrière aux anciens thermes, et l’on enregistrait alors environ 1 500 curistes". Par comparaison, ce sont 5 242 curistes qui ont pris leurs soins à Cransac l’an dernier.

"J’ai été le témoin de l’évolution technique et autre de la structure thermale cransacoise. Au départ j’ai connu les ‘’cabanes’’ en bois pour lesquelles on fournissait des coussins".

"Pour cette saison 2019, toutes les étuves (40) ont été changées au Centre Thermal. J’ai occupé plusieurs postes au cours de ma carrière, placière, qui n’existe plus aujourd’hui, douche, étuve, soins et bien être, main et pied...et toujours, en travaillant en bonne entente avec tout le monde".

Et apparemment tout le monde le lui rend bien, car elle a été couverte de cadeaux et de chansons composées et interprétées par ses collègues de travail.

Benoit Livertout a remercié la future retraitée pour son sourire et sa conscience professionnelle, et lui a avoué qu’il était ravi de passer ce moment avec elle et l’ensemble du personnel. Il était alors temps de lever le verre à la santé de la future retraitée.

Correspondant
L'immobilier à Cransac

68000 €

Cransac maison proche centre ville dans une rue calme constituée de 2 T3 de[...]

121500 €

A VENDRE, Proche centre thermal et Casino, Grande maison environ 130 m2 hab[...]

85500 €

A VENDRE CRANSAC LES THERMES, Maison comprenant local professionnel avec a[...]

Toutes les annonces immobilières de Cransac
Réagir