Football : Luc-Primaube dépose un recours pour un possible maintien en Régional 1

  • Le recours de Luc est à l’étude dans les bureaux de la Ligue.
    Le recours de Luc est à l’étude dans les bureaux de la Ligue. Repro CPA
Publié le

C’est une information que la formation de Luc-Primaube football club (LPFC) n’a pas ébruitée depuis deux semaines. Relégué de Regional 1 après une année poussive, le club du président Dominique Bardier de Reulle a, en effet, déposé une requête pour annuler cette descente. La raison est alambiquée : Tarbes, en National 3 la saison passée, a été relégué mathématiquement en Regional 1. Sauf que son équipe réserve, évoluait cette année dans la même division que Luc-Primaube, mais pas dans une poule différente. Par ce jeu de chaises musicales, la réserve bigourdane se retrouva donc reléguée d’office en Régionale 2.

Le format proposé en première division régionale était basé sur trois poules : deux de douze équipes, avec deux descentes, et une de treize équipes, celle des banlieusards ruthénois, avec trois descentes. Luc, a terminé antépénultième et la relégation de Tarbes II aurait pu changer la donne. Pourtant, ce sont bien huit et non sept équipes qui sont aujourd’hui condamnées à la relégation. Une aberration sur laquelle la Ligue de football d’Occitanie planche depuis quinze jours comme le confirme le président des jaune et vert : « On n’a pas de nouvelles depuis l’envoi de notre demande. On va les contacter cette semaine pour faire avancer le dossier. Mais nous ne sommes sûrs de rien. »
Dans le flou quant à son avenir, le club doit patienter pour boucler son budget et recruter de nouveaux éléments : « Les subventions changent selon que l’on soit en Régionale 1 ou en Régionale 2. De même, nous avons deux joueurs prêts à nous rejoindre mais qui seront forcément plus motivés pour jouer en Régionale 1. C’est un vrai casse-tête. » affirme le président De Reulle.

Contactée, la ligue occitane affirme de son côté que Luc avait « beaucoup de chance d’évoluer l’an prochain en Régionale 2 ». « Les poules seraient ainsi toutes ramenées à douze équipes et l’équilibre rétabli ». La réponse définitive n’interviendra qu’à la fin du mois de juin au plus tard. L’avenir de Luc-Primaube devrait donc, avec une quasi-certitude, se faire à l’échelon inférieur l’an prochain.

Antoine Froissart
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

850 €

Local commercial au centre Primaube, de 59 m2, parking. Disponible le 01/08[...]

376 €

A proximité de la Place De L'Etoile, appartement T1bis en 3ème et dernier é[...]

346 €

LOCATION APPARTEMENT LA PRIMAUBE SANS FRAIS D AGENCE- Ravissant 2 pièces da[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?