Culture et Loisirs

Rodez : à Fenaille, un musée imaginaire de Soulages à l’origine de la création

  • Fenaille propose des œuvres éclectiques.
    Fenaille propose des œuvres éclectiques. Marilyn Julvé / Marilyn Julvé
Publié le / Modifié le S'abonner

Le musée Fenaille consacre une exposition regroupant les arts, les mouvements et les temps ayant influencé Pierre Soulages. À voir jusqu’au 10 novembre.

Dans ses différents entretiens, Pierre Soulages revient de façon régulière sur ce qui l’a influencé, dans son processus de création.

Si la statue menhir de la Verrière fait partie des œuvres historiques ayant nourri sa formation et ses émotions, il y a bien d’autres œuvres, dont des célèbres et d’autres moins connues.

Pour restituer, un de ces mondes imaginaires du créateur de l’outrenoir, Rodez Agglo a rassemblé une sélection d’œuvres, dont quelques-unes personnelles.

C’est ce monde imaginaire que le musée propose au public, jusqu’au 10 novembre. Ce monde commence par l’archéologie. À l’entrée du musée Fenaille, une photo de Pierre Soulages, jeune en compagnie, notamment de Louis Balsan, à Montrozier, raconte cette passion. Pierre Soulages aime tout ce qui venait de la terre, comme, la matrice créatrice des origines. L’exposition donne également une dimension très large des goûts du peintre pour les arts premiers (les objets Dogon) ou plus près de nous l’art roman qui lui a donné tant d’émotions, tout comme l’art pariétal des hommes préhistoriques.

"Je ne suis pas du tout un expert dans l’ethnologie de ces cultures mais, comme dans la préhistoire, l’art roman ou chez les peintres d’avant la Renaissance, je guette passionnément les moments des origines", dit à l’envi Pierre Soulages.

Dans la même veine, l’artiste a aussi montré son attachement à l’art aztèque, l’art naïf, comme cette figure d’ancêtre Hampatong (originaire d’Indonésie et trônant chez lui). Il y a aussi un morceau d’un pagne Ntchak (provenant de la République du Congo)… Aurélien Pierre et Benoît Decron ont aussi réussi à faire venir des objets du musée du Quai Branly (Jacques Chirac), comme ces crânes humains, une statuette anthropomorphe ou un étrier de poulie de métier à tisser…

Autant d’œuvres originaires des cinq continents, de plusieurs temporalités mais qui ont des points communs, dans l’imaginaire de Pierre Soulages. Ces points communs sont reliés par un fil conducteur, celui de la fascination pour l’origine de la création. Ce sentiment, le maître consacré le résume dans une phrase : "Ma réflexion a commencé à 16 ans devant une photo d’un bison d’Altamira, peint, à ma stupéfaction, il y a 180 siècles".

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

382 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un sas d'entrée (avec placar[...]

264 €

RODEZ - STUDIO équipé et fonctionnel situé à deux pas du centre ville, à pr[...]

420 €

APPARTEMENT TRAVERSANT AVEC BALCON SUR LES DEUX CÔTES, TRES BELLE VUE A L'A[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir