Course à pied - Trail

Près de 3 000 coureurs à la découverte de l’Aubrac

  • L’Aubrac servira une nouvelle fois de grand terrain de jeu aux coureurs de Trail en Aubrac.
    L’Aubrac servira une nouvelle fois de grand terrain de jeu aux coureurs de Trail en Aubrac. DR Trail en Aubrac / DR Trail en Aubrac
Publié le / Modifié le S'abonner

Les huit courses au programme de Trail en Aubrac, dimanche 23 juin, permettront aux concurrents de s’éloigner des sentiers battus.

La recette, inchangée, séduit toujours autant. Pour sa dix-neuvième édition, dimanche 23 juin, Trail en Aubrac, organisé par Templiers Events (la structure qui figure derrière le Festival des Templiers, à Millau, et l’Hivernale des Templiers, à Roquefort), va une nouvelle fois rassembler plusieurs centaines de coureurs sur le plateau du nord du département. Au total, ils seront près de 3 000 à s’élancer de Nasbinals, en Lozère, point de départ et d’arrivée des huit courses au programme, dont les distances vont de 10,1 (La Capucine) à 56,6 kilomètres (Aubrac Circus). "Ça permet à tout le monde de trouver son bonheur, d’avoir accès au cœur de l’Aubrac sans nécessairement se lancer sur le Marathon, explique Kevin Bertrand, l’un des organisateurs. Le Marathon des Burons reste l’épreuve historique et, par conséquent, draine beaucoup de monde. Avec cette course, celle qui connaît la plus grosse affluence est La Capucine. Globalement, c’est l’Aubrac qui attire les gens. On ne rencontre pas de réelles difficultés à les faire venir"

"Une course cool et zen"

Demain, les concurrents évolueront dans un environnement d’alpages, de forêts, de grandes drailles et de ruisseaux, lors de ce rendez-vous qui se veut "ouvert à tous, pas élitiste", comme le souligne Gilles Bertrand, également en charge de l’organisation. "Ce n’est pas comme les Templiers, où il y a de la confrontation, de la pression, de la tension. Là, c’est une course cool et zen. On reste sur des choses simples. Comme je dis, c’est “vient qui veut et gagne qui peut”", développe-t-il, avant de préciser, au sujet de la préparation : "La difficulté est liée à la traversée des alpages. Il y a de nombreux troupeaux à déplacer mais on fonctionne bien avec les éleveurs. On s’entend bien et chaque année, l’accord entre eux et nous est renouvelé. On exploite la plus belle partie du plateau, des endroits que les gens ne connaissent pas, en s’éloignant du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle et en passant par des endroits dénués de sentiers".

Huit courses au programme

Aubrac Circus : 56,6 kilomètres, 1 842 mètres de dénivelé positif. Départ à 6 h 15.

Marathon des Burons : 43,8 kilomètres, 1 230 mètres de dénivelé positif. Départ à 6 h 15.

Pass’Aubrac (Marathon des Burons en relais par équipe de deux ou trois coureurs) : 43,8 kilomètres et mètres de dénivelé positif. Départ à 6 h 15.

Cap’Aubrac : 29,6 kilomètres et 760 mètres de dénivelé positif. Départ à 8 h.

Trail des Capucins (course et randonnée) : 17,5 kilomètres et 445 mètres de dénivelé positif. Départ à 9 h 05.

Trail des Corrals (course et randonnée) : 12,5 kilomètres et 270 mètres de dénivelé positif. Départ à 8 h 45.

La Capucine (course et randonnée) : 10,1 kilomètres et 231 mètres de dénivelé positif. Départ à 8 h 25.

KD’Trail Aubrac (épreuve réservée aux cadets et cadettes) : 10,1 kilomètres et 231 mètres de dénivelé positif. Départ à 8 h 25.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir