Sainte-Radegonde

Quilles de huit : verdicts finaux tout ce week-end sur les terrains d’Inières

  • Sabine Raynaldy, ici lors de son sacre national l’été dernier,  en lice pour un podium ce dimanche.
    Sabine Raynaldy, ici lors de son sacre national l’été dernier, en lice pour un podium ce dimanche. Archives Jean-Louis Bories -
Publié le / Modifié le S'abonner

Après l’Élite et la Ligue dimanche dernier, c’est au tour des jeunes et féminines de disputer la finale du championnat de l’Aveyron par équipes sur les cadres d’Inières tout au long du week-end. Aujourd’hui laissera place aux cadets, juniors et adolescentes, tandis que les minimes et féminines seront en piste demain.

Les juniors de Lassouts n’auront pas laissé grand-chose en route et arrivent avec plus de 50 quilles d’avance sur la doublette locale qui devrait quant à elle terminer seconde devant Baraqueville, elle aussi plutôt tranquille pour ramener le bronze. En cadets, la lutte pour le titre sera intéressante à suivre avec seulement neuf quilles de différence en faveur de Cassuéjouls sur Espalion. Derrière, Luc occupe pour le moment la troisième place mais avec un matelas fragile sur Marcillac (-12). Chez les minimes, La Primaube a survolé le championnat et arrive sans pression avec presque une manche d’avance sur ses concurrents (+130). Espalion et Luc se battront pour l’argent, tandis que Sainte-Geneviève a encore chance de compléter le trio de tête.

Chez les demoiselles, en – 18 ans, Saint-Christophe n’a plus qu’à conclure pour s’imposer. Derrière, Marcillac a signé une belle performance lui permettant de revenir à égalité parfaite sur les deuxièmes, Luc. En – 15 ans, Inières et ses 100 quilles d’avance, grimpera sur la plus haute marche devant son public, et Colombiès devrait avoir la médaille d’argent. Pour la troisième marche, deux équipes de Balsac et Lassouts seront à la lutte.

Luc, sacre annoncé

En féminines, les Lucoises ne devraient pas trembler à deux parties de l’arrivée, fortes de leurs 42 quilles d’avance sur la doublette du Piboul. Sur la troisième marche du podium provisoire, la doublette espalionnaise menée par la championne de France en titre Sabine Raynaldy, devra surveiller ses arrières car un trio composé d’Huparlac, Lunel et Saint-Christophe est à l’affût.

Pour toutes ces équipes, ce week-end sera aussi synonyme de dernière chance pour se qualifier pour le championnat de France de début août à Rodez.

Centre Presse
Réagir