Culture et Loisirs

Une première biennale très conviviale

  • Nathalie Bouillard présentant les artistes.
    Nathalie Bouillard présentant les artistes.
Publié le / Modifié le S'abonner

Dans le cadre de la première biennale de l’artothèque, l’équipe du Centre Culturel Aveyron Ségala Viaur accueillait samedi 15 juin après-midi un public venu nombreux afin de partager avec les artistes présents leur amour de l’art.

Sculptures, peintures, collages, dessins, estampes, livres d’artiste, arts numériques : Gérard Alvarez, Nathalie Andrieu, Jean-Luc Atteleyn, Luc Aussibal, Christine Barres, Manuela Bettelli, Marie-Claude Cavagnac, Michel Cure, Didier Estival, Frédéric Fau, Christine Fayon, Gérard Fournier, François Galibert, Jacques Gleize, Ignacio Gonzalez, Christophe Hazemann, Michel Julliard, Suzanne Lafarguette, Patrick Laroche, Jean-Claude Leroux, Christophe Liron, Gérard Marty, Zoé Mouret, Papillion, Pierre Prévost, Jacques Rambaud, Alain Ricard, Didier Saby, Saint B, Yuta Strega, Philippe Trémolet, Nadine Vergues, avaient tous une œuvre exposée dans le hall du centre culturel, et cette rencontre était l’occasion de partager des expériences, d’échanger sur leurs pratiques. Peu d’occasions sont offertes aux artistes de se retrouver aussi nombreux pour un moment privilégié de convivialité…

Le public était vraiment au rendez-vous : l’occasion de féliciter les artistes présents, de glaner des remarques amusantes telles que : "Alors c’est vous, les portraits si colorés ! Vous peignez des visages qui vous ressemblent !" Et l’artiste de répondre : "J’aime la couleur. Je ne saurais vivre sans !". Ou encore : "Les voyages m’inspirent. Là, vous voyez, c’est de la récup, tous les objets viennent d’ailleurs… Vous savez ce que c’est, ce morceau de tissu ? Le cercle qui sert au gommage, dans les hammams, au Maroc…" Chaque œuvre a son histoire, et le spectateur aura pu apprendre des anecdotes qui l’auront mené à percevoir l’œuvre de façon intime, qui lui auront permis de découvrir une personne derrière l’œuvre… Si le public était convié à partir de 17 heures, la soirée s’est prolongée sans que personne ne s’en aperçoive, d’autant que l’équipe du centre culturel avait prévu boissons, grillades et salades pour ceux qui le souhaitaient !

CORRESPONDANT
L'immobilier à Rieupeyroux

110000 €

Cette maison spacieuse a été bâtie en 1956 sur un terrain de près de 2000 m[...]

265000 €

Dans le centre historique de Rieupeyroux magnifique maison du début du 19èm[...]

70000 €

A Rieupeyroux, agréable maison de ville sur 3 niveaux avec en RDC une cuisi[...]

Toutes les annonces immobilières de Rieupeyroux
Réagir