Sociéte

Mathieu Cros en selle et en… musique

  • Mathieu Cros et Romaric Grégoire arrivent au bout de leur aventure.
    Mathieu Cros et Romaric Grégoire arrivent au bout de leur aventure. Repro CPA / Repro CPA
  • Sur le conseil des locaux, Mathieu Cros et Romaric Grégoire ont décidé de prendre un « raccourci » en quittant la panaméricaine et en suivant le rail.  Pour le raccourci, ils ont oublié ! Ils ont poussé tout le long du trajet jusqu’à San Pedro de Alausi (Équateur), à savoir 10 km. Mais, ils se sont pris au jeu et, à défaut de gagner du temps, ils ont profité d’une nouvelle expérience assez divertissante. Record à battre, 10 km à pousser les vélos en 3 heures.
    Sur le conseil des locaux, Mathieu Cros et Romaric Grégoire ont décidé de prendre un « raccourci » en quittant la panaméricaine et en suivant le rail. Pour le raccourci, ils ont oublié ! Ils ont poussé tout le long du trajet jusqu’à San Pedro de Alausi (Équateur), à savoir 10 km. Mais, ils se sont pris au jeu et, à défaut de gagner du temps, ils ont profité d’une nouvelle expérience assez divertissante. Record à battre, 10 km à pousser les vélos en 3 heures. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Le Capdenacois Mathieu Cros, étudiant en master en double diplôme d’affaires internationales entre paris-dauphine et l’Institut d’économie de la Pontifica universidad catolica du Chili, traverse actuellement l’Amérique latine à vélo avec un ami, Romaric Grégoire, afin d’organiser des ateliers de musique en direction des jeunes défavorisés.

Étudiant en économie internationale, à la fois à Paris-Dauphine et à l’Université du Chili où il réside, le Capdenacois Mathieu Cros n’a pas hésité bien longtemps lorsque son ami Romaric Grégoire, étudiant également à Paris-Dauphine, lui a proposé une aventure un peu particulière. "Avec Romaric, nous avons déjà travaillé ensemble au sein d’une association sur des thématiques d’inclusion sociale, de réinsertion et des innovations entrepreneuriales et organisationnelles reliées."

Dans le cadre du Nouvel observatoire de l’innovation sociale et environnementale – une association étudiante favorisant le développement durable et l’entrepreneuriat social –, l’Amiénois avait intégré l’association "Musique pour tous" et travaillé à son développement. Quant à l’Aveyronnais, il était parti en Amérique latine pour continuer en échange en master. "Je me trouvais au Chili quand Romaric m’a proposé de réaliser une expérience hors norme. Il est fan de vélo, travaille pour une association qui se charge d’inclusion musicale pour les enfants de milieux défavorisés. Il souhaitait poursuivre l’expansion de cette activité dans le cadre d’une année de césure en service civique avec Musique pour tous. Il se chargeait du travail administratif et de la recherche de partenariats et moi je m’occupais du développement des ateliers de musique."

Mathieu Cros a immédiatement accepté cette proposition faite en janvier 2018 mêlant vélo et musique. Avant de travailler en duo sur le projet "Musica en bicicleta". "L’association Musique pour tous organise des ateliers de musique pour des enfants de milieux défavorisés grâce aux acteurs locaux. Nous trouvons un centre social, une association qui travaille avec des enfants ou un hôpital et nous leur proposons d’organiser des ateliers de musique avec les volontaires. Ensuite, nous achetons les instruments avec les ressources de l’association."

Mathieu Cros et Romaric Grégoire sont donc partis pour un périple de sept mois et ils ont déjà réalisé une bonne partie du parcours, après le Chili, l’Argentine, la Bolivie ("le désert du sud Lipez est assez incroyable") et le Pérou. "Il nous manque donc l’Équateur et la Colombie. Tout le long du chemin, nous avons rencontré des gens très gentils, sympathiques et enthousiastes qui nous ont aidés, logés ou avec qui nous avons discuté. L’expérience humaine nous a permis de bien mieux connaître la culture latinoamericaine et ses spécificités. Il y a eu des moments difficiles, des cols à plus de 4 900 m d’altitude. L’hygiène et la nourriture ne sont pas toujours de qualité mais nous avons pour l’instant survécu et réussi à traverser une bonne partie du continent. C’est une expérience incroyable que nous recommandons à tout le monde !"

Vous pouvez suivre le périple du duo sur la page Facebook musica en bicicleta. 

 

 

Le projet

Le projet « Música en bicicleta » vise à étendre le réseau d’ateliers mis en place par l’association « Musique pour tous » dans cinq pays d’Amérique du Sud afin qu’un maximum d’enfants aient accès à la musique. Mathieu Cros et Romaric Grégoire traversent actuellement l’Amérique latine, durant sept mois, pour créer des ateliers pérennes et en animer des éphémères au sein des écoles et des orphelinats reculés des pays traversés (Chili, Pérou, Équateur…). L’objectif principal est de structurer et d’accompagner les antennes locales qui continueront à mener à bien les rendez-vous musicaux avec les jeunes.

Paulo Dos Santos
L'immobilier à Capdenac-Gare

225000 €

Maison de type 7,située dans un quartier calme. Elle se compose au rez-de-c[...]

225000 €

Sur les hauteurs de Capdenac Gare, maison récente (2016) de 100m² habitable[...]

Toutes les annonces immobilières de Capdenac-Gare
Réagir