Santé

Avec Ceignac et Réquista, le GHT renforce son maillage des parcours de soins

Abonnés
  • L’équipe médicale du GHT et des deux établissements autour des signataires.
    L’équipe médicale du GHT et des deux établissements autour des signataires. Repro CPA -
Publié le / Modifié le S'abonner

Le Groupement hospitalier de territoire (GHT) poursuit sa quête d’efficacité au bénéfice des patients. Les Tilleuls à Ceignac et La Clauze à Réquista viennent de signer une convention de partenariat avec l’hôpital de Rodez.

L’intérêt des patients avant toute chose. Voilà ce qui guide l’organisation du Groupement hospitalier de territoire du Rouergue (GHT) qui garantit l’accès aux soins de proximité sur une large partie du département. Et ce, en prenant appui sur les centres hospitaliers de Rodez, Villefranche et Decazeville et en y associant d’autres établissements publics, mais aussi "privés non lucratifs", spécialisés dans les soins de suite et de rééducation (CSSR). C’est le cas des Tilleuls à Ceignac pour la pneumologie et la cardiologie notamment, et La Clauze à Réquista avec la gériatrie, les soins palliatifs et l’unité cognitivo-comportementale. Une convention de partenariat pour chacun de ces deux établissements, conclue avec le GHT, a donc été signée hier matin au sein de l’hôpital Jacques-Puel de Rodez.

La volonté de travailler ensemble

Vincent Prévoteau, président du comité stratégique du GHT et directeur du centre hospitalier de Rodez, le Dr Arnaud Delahaye, président du collège médical du GHT, Jean-Pierre Salmon, directeur de La Clauze et Patrick Chambaud, directeur des Tilleuls ont donc scellé leur association. Plusieurs mois de travail ont été nécessaires pour parvenir à formaliser et pérenniser des liens qui existaient déjà de longue date, mais de manière isolée entre les établissements. "On acte ainsi notre volonté de travailler ensemble pour mettre en place de vraies filières, un maillage des parcours de soins sur tout le territoire, conformément au projet médico-soignant du GHT, adopté en 2018", glisse Vincent Prévoteau. En filigrane, la coordination et l’équilibre de l’offre de soins. Ainsi, des médecins spécialistes exerçant à l’hôpital de Rodez, vont en appui, régulièrement, de l’hôpital de Decazeville…

Le but recherché est aussi la dynamisation des établissements de proximité. La Clauze, à Réquista, qui prend en charge 2 200 personnes chaque année, renforce ainsi "son rôle d’établissement territorial de proximité sur la filière gériatrique", comme le souligne son directeur Jean-Pierre Salmon.

L’objectif de ces conventions est bien de créer du lien entre les acteurs de santé, de constituer des équipes médicales territoriales, d’éviter un "nomadisme" des patients en identifiant clairement les parcours selon les spécialisations. Encore une fois dans l’intérêt des patients.

6

Six établissements composent le Groupement hospitalier de territoire du Rouergue : Decazeville, Rodez, Villefranche-de-Rouergue, Saint-Geniez-d’Olt, Espalion et Salles- la-Source.

Christophe Cathala
L'immobilier à Réquista

119000 €

TYPIQUEMENT IMMO vous propose à la vente ce très bel appartement de type 4 [...]

149000 €

Ensemble de 2 immeubles situés au cœur de la ville, composé d'un commerce d[...]

99000 €

Immeuble situé au cœur de la ville, composé d'un commerce de 81 m², un appa[...]

Toutes les annonces immobilières de Réquista
Réagir