Decazeville : les BTS chaudronniers ont achevé leur cursus scolaire

Abonnés
  • Le groupe des étudiants BTS chaudronniers, avec Jean Maura, à gauche.
    Le groupe des étudiants BTS chaudronniers, avec Jean Maura, à gauche. GDM
  • Un godet de type pélican.
    Un godet de type pélican. GDM
  • Une remorque porte motos.
    Une remorque porte motos. GDM
Publié le , mis à jour

Et ils l’ont fait en beauté, en présentant leur "chef-d’œuvre" qui témoigne de leur savoir-faire.

Les étudiants en BTS CRCI (conception-réalisation en construction industrielle, on dit encore chaudronnerie) du lycée La Découverte viennent de terminer leurs études et de livrer leurs thèmes qui clôturent leur parcours.

Ce que l’on appelle "thèmes" sont des commandes qui proviennent d’entreprises, d’artisans, d’administrations, d’agriculteurs, de particuliers, etc.

Ainsi, les étudiants travaillent durant deux ans sur des projets industriels concrets, se mettant en situation professionnelle adéquate. Il s’agit d’un élément important pour les notes comptant pour leur diplôme.

Cette année, les chaudronniers ont produit un pressoir à pommes pour une association du Vibal, une remorque porte motos avec pose à terre pour un particulier du Ruthénois, un escalier tournant pour un particulier, un godet pélican pour un agriculteur de Saint-Saturnin-de-Lenne, un châssis de Jeep pour un particulier de Saint-Lary (Hautes-Pyrénées). Chaque étudiant est responsable de l’industrialisation d’une partie du thème. À cela s’ajoutent une étude économique et éventuellement un cahier de soudage de type industriel pour valider des soudures de qualité et conforme à la norme européenne en vigueur.

Précisons, en outre, que le lycée decazevillois dispose d’un laboratoire moderne, qui permet de pratiquer différents tests et contrôles. Voilà de quoi rendre fiers les professeurs d’atelier : Christian Roche, Samuel Gomez et Jean Maura. Pour le proviseur Jean-Luc Viargues et le responsable des ateliers Guy Aldebert, ces productions montrent le savoir-faire de l’établissement et apportent un bel éclairage sur des filières parfois sous-estimées, sachant que ces jeunes auront normalement du travail car le secteur de la chaudronnerie embauche. Bonne continuation à eux…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

44000 €

VENDS TERRAIN A DECAZEVILLE D'UNE SUPERFICIE D ENVIRON 2300M2 VUE DÉGAGÉE A[...]

17000 €

DECAZEVILLE - Beau terrain constructible de 772 m², terrain hors lotissemen[...]

158000 €

Home Patrimoine vous propose une très belle maison de ville située à Decaze[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?