Division 2 féminine

Football : Sabrina Viguier n'entraînera pas les filles du Raf la saison prochaine

  • Sabrina Viguier va prendre du recul.
    Sabrina Viguier va prendre du recul. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
L’entraîneure de l’équipe féminine du Raf ne prolonge pas l’aventure à la tête de l’équipe seniors. Alors que ses dirigeants espéraient qu’elle prenne en charge toute la section féminine, la Laissagaise a refusé la proposition.

Un simple message envoyé à ses désormais anciennes joueuses. Voilà la façon dont le groupe ruthénois a appris le départ de Sabrina Viguier ce jeudi 27 juin.
L’ancienne joueuse lyonnaise et internationale tricolore ne dirigera plus l’équipe senior féminine du Raf la saison prochaine. Quelques semaines après l’officialisation de la descente de la formation sang et or en Division 2, la Laissagaise a choisi de mettre un terme à son aventure sur le Piton.
Ce départ, pour le moins inattendu, fait suite aux dernières discussions que l’intéressée a eues avec ses dirigeants durant cette fin du mois de juin. Les dirigeants aveyronnais avaient ainsi dans l’idée d’associer de nouvelles missions à celle qui a pris seule les rênes de la formation professionnelle il y a tout juste un an. « Nous souhaitions qu’elle chapeaute toute la section féminine, détaille le président Pierre-Olivier Murat. Mais elle n’a pas accepté ce que nous lui proposions. »

Mathieu Rufié comme successeur

Usée par une année difficile en Division 1, Sabrina Viguier préfère prendre du recul. Arrivée à Rodez en août 2017, quelques mois seulement après avoir stoppé sa carrière de footballeuse professionnelle, elle avait épaulé Grégory Mleko en affilant le costume d’adjointe.
Si la page Viguier se tourne définitivement, une autre s’ouvre pour les filles du Raf. Et le nom du prochain entraîneur de l’équipe senior et responsable de la section féminine est déjà connu. Il s’agit de Mathieu Rufié, homme qui a déjà œuvré par le passé de l’autre côté de l’Atlantique, au Canada.
 

J.M.
Voir les commentaires
Réagir