Santé

Rodez : comment l’Ehpad Bon Accueil gère la canicule ?

Abonnés
  • Une partie des résidents de l’Ehpad Bon Accueil sont pris en charge au sein d’un espace climatisé compris entre 23 et 24 degrés.
    Une partie des résidents de l’Ehpad Bon Accueil sont pris en charge au sein d’un espace climatisé compris entre 23 et 24 degrés. Photo José A. Torres / Photo José A. Torres
Publié le / Modifié le S'abonner

L’établissement qui compte 78 places permanentes a mis en place de nombreuses mesures pour faire face à ces fortes chaleurs : hydratation régulière des résidents, pièces climatisées, fiche de suivi, etc.

L’ombre des cèdres centenaires peine à rafraîchir l’atmosphère en cet après-midi caniculaire. Les températures avoisinent les 40 degrés. À l’intérieur de l’Ehpad Bon Accueil, volets fermés, les résidents profitent de la fraîcheur du lieu et écoutent un concert d’airs classiques. Dans cette pièce, se tiennent des aides-soignantes à leur disposition. Elles veillent particulièrement également à leur hydratation.

Séverine Hocquard, directrice de l’établissement, se montre tout aussi vigilante en cette période sensible. L’Ehpad Bon Accueil compte 78 places permanentes, quatre temporaires et six places d’accueil de jour. Depuis la canicule de 2003, un "plan canicule" a été mis en place dans les établissements accueillants des personnes fragiles.

Anticipation

"Nous avons anticipé ce problème depuis plusieurs semaines déjà, souligne Séverine Hocquard. Un courrier avait été envoyé aux familles des résidents il y a plusieurs jours de ça pour les inviter à fournir des vêtements plus légers, des brumisateurs, etc." Des informations sont régulièrement partagées avec les résidents pour les informer sur la conduite à tenir en cette période.

"La clé, c’est l’anticipation, poursuit la directrice. Et la solidarité de proximité. Tout le monde est à disposition si l’alerte est relevée d’un cran. Même des familles et des bénévoles qui pourront venir nous prêter main-forte. Chacun est impliqué et conscient de ce qu’il doit faire."

Une phrase qui résume la philosophie de ce "plan bleu" mis en place dans les établissements médico-sociaux et qui balise (en cas d’épidémie, de fortes chaleurs, etc.) l’action des personnels soignants.

"La distribution de l’eau ne se fait pas de la même manière pour tous les patients, précise Séverine Hocquard. Certains ne peuvent pas boire seul. De manière générale, les personnes âgées perdent l’habitude de s’hydrater régulièrement. Une fiche de suivie est donc mise en place pour contrôler à intervalles réguliers la prise de boissons." Des boissons qui varient tout au long de la journée : smoothies, jus de fruits, etc.

"Nous continuons de vivre, sourit Séverine Hocquard. Nous nous adaptons simplement à la canicule. Le maintien d’une vie sociale reste primordial. Nous adaptons les besoins de nos résidents au cas par cas, tout en prenant compte le surcroît de travail que cela représente pour le personnel."

La Ville de Rodez met en place un certain nombre de mesures

La Ville a mis en place certaines mesures suite à l’alerte orange canicule. L’Hôtel de ville est ouvert, pour se rafraîchir et se désaltérer, du lundi au jeudi de 8 h 30 à midi et de 13 h 30 à 17 h 30, les vendredis de 8 h 30 à midi et de 13 h 30 à 17 heures, les samedis de 8 h 30 à midi.
Les horaires d’ouverture de la médiathèque sont étendus cette semaine : mercredi de 10 heures à 18 h 30, jeudi de 13 h 30 à 18 h 30, vendredi de 10 heures à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h 30 et samedi de 10 heures à 12 h 30 et de 14 heures à 17 h 30.
La Croix-Rouge effectue une maraude dans les rues de Rodez depuis lundi soir, de 19 heures à minuit, avec distribution d’eau, de brumisateurs et de casquettes.
Par ailleurs, pour les personnes âgées de plus de 65 ans, les Ehpad Bon Accueil et Saint-Cyrice sont ouverts tous les après-midi à partir de 14 heures, pour se rafraîchir.
Le foyer des personnes âgées se tenant habituellement à la salle des fêtes, a pris ses quartiers jusqu’à la fin du mois de juillet à l’hôtel de ville afin de passer des après-midi de jeux et de détente dans des salles climatisées. Les personnes inscrites sur le registre nominatif canicule seront contactées par les services du CCAS et de la mairie afin d’intervenir rapidement en cas d’alerte. L’inscription sur ce registre est toujours ouverte. Pour obtenir des renseignements supplémentaires il est toujours possible de contacter le CCAS (26 place Eugène-Raynaldy à Rodez) au 05 65 77 88 90 ou via le site internet www.ville-rodez.fr, rubrique « solidarité/personnes âgées/plan de prévention canicule ». L’inscription sur ce registre relève de la démarche volontaire.

Philippe Henry
L'immobilier à Rodez

81000 €

A vendre proche centre ville T4 traversant, actuellement loué , au 2ème éta[...]

405 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement très ensoleillé[...]

564 €

LOCATION SANS AUCUN FRAIS D'AGENCE 3 Pièces situé sur le tour de ville à pr[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir