Politique

Decazeville communauté : une belle unanimité puis… une friction

  • Lors du conseil de jeudi soir.
    Lors du conseil de jeudi soir. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Decazeville communauté a tenu un conseil communautaire express jeudi soir.

Au menu, des délibérations techniques, notamment la modification de pouvoir du conseil au président de bureau, en l’occurrence l’évolution des seuils de procédures pour les marchés adaptés et formalisés. Ainsi, le président peut désormais prendre toute décision concernant la préparation, la passation et l’exécution et le règlement des marchés et accords-cadres relevant des procédures adaptées de moins de 100 000 € (contre auparavant 221 000 € pour les fournitures et services, et 5 548 000 € pour des travaux). Au-delà de 100 000 €, seul le bureau communautaire sera compétent. Décision adoptée à l’unanimité.

Autre décision adoptée à l’unanimité, la demande de renouvellement du classement de l’office de tourisme et du thermalisme de Decazeville communauté en catégorie 1, auprès de la préfecture. Le précédent est arrivé à échéance le 14 avril dernier à l’issue des 5 ans de validité.

Autre unanimité, la modification du règlement de fonctionnement du service petite enfance La Capirole, suite à une modification du calcul de la participation financière des familles du barème national.

Unanimité encore sur la présentation des bilans de l’activité des différents services de compétence communautaire : eau et assainissement, déchets ménagers, développement économique, habitat et urbanisme, petite enfance, transport public, aire d’accueil des gens du voyage, office du tourisme. Des bilans sur lesquels nous reviendrons en détail dans des prochaines éditions.

Rendons à César…

C’est hors ordre du jour, à l’issue de la séance, que Roland Joffre, vice-président en charge de la culture, a fait part de son mécontentement et demandé que Decazeville communauté soit bien identifiée comme initiatrice et porteuse de l’événement Street Art, lors de publications et communications officielles émanant de collectivités ou d’élus. Une pierre dans le jardin de la ville de Decazeville qui par les voix du maire François Marty et Alain Alonso se sont inscrits en faux sur ces allégations. Alain Alonso rétorquait et regrettait à son tour que la mairie de Decazeville soit désignée sur le site internet communautaire comme à l’initiative de l’annulation des manifestations de la fête de la musique alors que la décision avait été prise par les organisateurs.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

43300 €

Venez découvrir ce terrain situé sur les hauteurs de Decazeville. Terrain c[...]

138400 €

Home patrimoine vous propose une Grande maison sur les hauteurs de decazevi[...]

80000 €

A VENDRE, Maison de ville avec local commercial (40m2) en rez de chaussé [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir