Festival

Le village d’Arvieu en pince pour l’ambiance latino

  • Six groupes, dont La-33, Los Guayabo Brothers  et La Mixtura participeront au festival.
    Six groupes, dont La-33, Los Guayabo Brothers et La Mixtura participeront au festival. Repro CP / Repro CP
  • Six groupes, dont La-33, Los Guayabo Brothers  et La Mixtura participeront au festival.
    Six groupes, dont La-33, Los Guayabo Brothers et La Mixtura participeront au festival. Repro CP / Repro CP
  • Six groupes, dont La-33, Los Guayabo Brothers  et La Mixtura participeront au festival.
    Six groupes, dont La-33, Los Guayabo Brothers et La Mixtura participeront au festival. Repro CP / Repro CP
  • Six groupes, dont La-33, Los Guayabo Brothers  et La Mixtura participeront au festival.
    Six groupes, dont La-33, Los Guayabo Brothers et La Mixtura participeront au festival. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Le village d’Arvieu va vivre, du 4 au 6 juillet, à l’heure de l’Amérique du Sud et de ses rythmes endiablés.

La campagne aveyronnaise produit régulièrement de belles rencontres. Et c’est l’une de ces heureuses rencontres qui est à l’origine du premier festival Pueblo Latino d’Arvieu. César Gelvez, musicien d’origine colombienne et nouvel habitant du village a lancé l’idée au sein du conseil villageois, salle des Tilleuls. L’idée a rapidement fait son bout de chemin arvieunois. Quelques semaines plus tard, une dizaine de volontaires de tous âges se déclaraient partants pour piloter le projet. D’autres se portaient candidats pour donner un coup de main lors du festival. Aussitôt créée, l’association Pueblo latino s’est rapidement mise au travail, proposant plusieurs animations dans le village : atelier musique latine gratuit tous les lundis soir ; un concert et une initiation salsa en février ; des ateliers musique et danse à l’école d’Arvieu, ainsi qu’un échange avec un atelier de musique latine de Genève, en mai dernier. Bref, Arvieu a trouvé le bon rythme. Latino, bien sûr.

"El maestro" Orlando Poleo

Deux jours durant, les vendredi 5 et samedi 6 juillet, à partir de 19 h 30, la température va monter d’un cran dans la salle des fêtes du village d’Arvieu qui va vibrer en compagnie de plusieurs groupes.

La fête commencera le vendredi avec La Mixtura, Son del Puente et Orlando Poleo y su Chaworo. La Mixtura, c’est d’abord l’histoire de deux amis chiliens qui ont posé leurs valises dans la ville rose, à Toulouse. Le duo s’est vite étoffé et la formation de six musiciens repose désormais sur la fusion des rythmes populaires d’Amérique Latine, avec des touches de jazz, de rock ou de funk. Son del Puente est un orchestre de 7 musiciens réunis autour de la scène salsa latino.

Avec 35 ans de carrière musicale derrière lui, "El maestro" Orlando Poleo a joué aux côtés des plus grands, dont le trompettiste cubain Ernesto Tito Puentes. Considéré comme l’un des meilleurs percussionnistes de sa génération, le musicien vénézuélien sera en concert avec son groupe. Il proposera également un stage de percussions de trois jours (255 € les trois jours, avec un tarif préférentiel pour les concerts. Deux autres stages seront animés par Carlos Kutimba, un maître des percussions mineures, et le bassiste cubain Félix Toca.

La-33 de Bogota au Lévezou

Les réjouissances se poursuivront le samedi avec les Guyabo Brothers, Cumbia y Cardon et La-33l. Los Guayabo Brothers distillent un cocktail de folklore colombien et de musiques modernes. Le groupe Cumbia & Cardon invite à la danse au rythme de la cumbia traditionnelle et du son des carnavals de la côte colombienne. Mélange explosif de tambours afro-colombiens et de fanfare de rue caribéenne.

La-33 est considéré comme l’un des groupes majeurs de la scène salsa contemporaine. Avec des titres comme "La Pantera mambo" ou "Que rico boogallo", cet orchestre fondé à Bogota enflamme les pistes de danse. Cet été, ils seront en tournée européenne, pour présenter un nouvel EP "Si tu quieres salsa". Ce groupe a, quelque part, révolutionné la salsa en intégrant des rythmes rock, ska ; traditionnels, jazz et reggae, ainsi que des sons bruts de la ville et des rythmes caribéens. Après Londres, Berlin et Paris, les douze musiciens de La-33 viennent donc enflammer la scène arvieunoise.

Des ateliers découverte de musique et de danse (le samedi après-midi), un bal latino (ouvert aux danseurs, le samedi après-midi) ainsi qu’un marché d’artisanat, avec des stands de cuisine latino et aveyronnaise, agrémenteront ces journées de fiesta.

Centre Presse
L'immobilier à Aveyron

40700 €

Flagnac, dans la vallée du Lot, à 500m des berges et 500m des commerces, te[...]

238500 €

Corps de ferme rénové, dans un hameau calme, comprenant 5 chambres parental[...]

54000 €

Exclusivité - St Geniez d'Olt à proximité de tous les commerces et services[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir