Dans les chemins du vallon de Marcillac

  • Vue de l’église de Marcillac.
    Vue de l’église de Marcillac.
Publié le , mis à jour

Une balade au creux du vallon de Marcillac, dans une terre marquée par l’histoire, de quoi éveiller la curiosité des marcheurs.

Au départ du cimetière de Marcillac-Vallon, cette randonnée suit le balisage jaune du PR 10. Une boucle d’environ 12 km, au dénivelé de 320 m. Ce circuit entraîne les randonneurs au milieu des vignes. Les marcheurs atteindront ensuite Saint-Jean-Le-Froid, dont la chapelle culmine à 566 m. Un itinéraire au cœur de cette région située entre Conques et Rodez, dans un des deux rougiers de l’Aveyron, où les vallées creusées au fil des siècles par les ruisseaux s’apparentent à un véritable labyrinthe.

La culture de la vigne, des arbres fruitiers ou encore des fleurs de safran a pu s’épanouir grâce à l’influence de trois climats : continental, océanique et méditerranéen. Une particularité de cette terre argilo-calcaire qui compte sur son territoire des villages de caractère, comme Muret-le-Château, Mouret ou Pruines.

Dans le vallon, toutes les époques sont présentes. Dolmens sur le causse, villages et châteaux féodaux, édifices d’art roman ou gothique, bâtisses de la Renaissance : il en y a pour tous les goûts.

AZAIS Chloé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?