Patrimoine

Découvrir avec curiosité le passé minier de la cité

  • Le Chevalement mesure 22 m de haut.
    Le Chevalement mesure 22 m de haut.
Publié le / Modifié le S'abonner

Créée il y a moins de 200 ans, Decazeville s’est développée autour et grâce de l’industrie. C’est une des cités les plus récentes du territoire.

Sur son territoire, avant la révolution industrielle, ne se trouvaient que des marécages, le domaine de Lassalle et trois villages. Dès 1828, le début de l’exploitation du charbon et la production de fonte entraînent un boom démographique et économique. La mine à ciel ouvert, “La Découverte”, sera exploitée jusqu’en 2001. Elle reste la plus grande de ce type en France et depuis sa réhabilitation, elle est accessible au public. Le Chevalement (22 m de haut) se dresse toujours fièrement.

Ville accueillante au tissu industriel innovant, Decazeville reçoit chaque année des randonneurs-pèlerins le long du chemin de Compostelle, sur la “Voie du Puy”. Parmi les trésors de la ville, l’église Notre-Dame abrite le seul chemin de croix symboliste au monde (XIXe siècle), celui de Gustave Moreau. Cette année, la communauté de communes a décidé de mettre en place un projet de street art, avec des peintures d’artistes internationaux sur une vingtaine de murs d’immeubles ou de friches industrielles. De quoi permettre à toute une part du passé de la ville de conserver des couleurs.

AZAIS Chloé
Voir les commentaires
Réagir