Correction du bac : la "grève" du rendu des notes n'aura pas lieu en Aveyron

  • "Nous n'avons connaissance d'aucune démarche similaire dans l'Aveyron", a déclaré mardi 2 juillet la Directrice académique des services de l'Education nationale Armelle Fellahi, alors que les résultats du bac seront connus vendredi. 
    "Nous n'avons connaissance d'aucune démarche similaire dans l'Aveyron", a déclaré mardi 2 juillet la Directrice académique des services de l'Education nationale Armelle Fellahi, alors que les résultats du bac seront connus vendredi.  Archives CP / Archives CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Alors que les résultats du bac seront connus vendredi 5 juillet, 300 000 enseignants seraient engagés dans cette démarche au niveau national.

L'idée, pour les enseignants correcteurs du bac engagés dans cette action, est de rendre les notes des copies tardivement pour retarder l'annonce des résultats du bac, ce afin d'attirer l'attention du grand public sur la "menace" que représenterait le projet de loi Blanquer pour une Ecole de la confiance. Cette décision de retarder le rendu des copies et des notes a fait tache d'huile après le lancement du mouvement par des correcteurs des dissertations de philosophie de l’académie de Toulouse, le 17 juin.

Selon la plateforme «Bloquons Blanquer», près de 120 000 copies du bac seraient ainsi "retenues" par des correcteurs à travers le pays. Selon cette même plateforme, l'Aveyron ne compte que trois enseignants mobilisés dans la démarche, dans les lycées Foch et Monteil (Rodez) et au lycée Savignac (Villefranche-de-Rouergue).

"Nous n'avons connaissance d'aucune démarche similaire dans l'Aveyron", a déclaré mardi 2 juillet la Directrice académique des services de l'Education nationale Armelle Fellahi. 

X.B.
Voir les commentaires
Réagir