De belles retrouvailles autour d’Hacène Bouzembil

  • L’équipe du FC Decazeville 1965-66 dont H. Bouzembil était entraîneur joueur et capitaine (5° debout).
    L’équipe du FC Decazeville 1965-66 dont H. Bouzembil était entraîneur joueur et capitaine (5° debout).
  • Les cadets du FCD 1965-66 entraînés par H. Bouzembil. Le 2° accroupis en partant de la gauche est F. Zarate (derrière : JP Pharamond); le 2° à droite est R. Bernabé (derrière : Ch. Tornéro). Les cadets du FCD 1965-66 entraînés par H. Bouzembil. Le 2° accroupis en partant de la gauche est F. Zarate (derrière : JP Pharamond); le 2° à droite est R. Bernabé (derrière : Ch. Tornéro).
    Les cadets du FCD 1965-66 entraînés par H. Bouzembil. Le 2° accroupis en partant de la gauche est F. Zarate (derrière : JP Pharamond); le 2° à droite est R. Bernabé (derrière : Ch. Tornéro).
Publié le , mis à jour

Au siècle dernier, le bassin houiller decazevillois avec ses mines, ses usines et ses nombreux habitants d’origine multiples, a produit beaucoup de très bons footballeurs mais aussi de grands serviteurs du football.

Parmi eux, un certain Hacène Bouzembil qui, à peine arrivé en 1956 de son Algérie natale, s’est très vite fait connaître aux quatre coins du département et même au delà. Il a joué tout d’abord à Aubin où le jeune collégien que j’étais à l’époque avait été fortement impressionné par les coups de tête phénoménaux de ce joueur qui propulsait le cuir à plus de 80 mètres ! Ensuite ce fut l’Olympique Minier Aveyronnais (fusion Aubin-Cransac) qui l’accueillit dans ses rangs. En 1963 il signe à Rodez jusqu’en 1965. A son retour dans le Bassin, il commencera sa première expérience d’entraîneur joueur et fera remonter le F.C. Decazeville. Les minimes et cadets du club progresseront avec lui. En 71 c’est Cransac qui l’accueille, puis les joueurs de Montbazens, Penchot (qu’il fait monter en P.H.) et Capdenac (82 à 87) auront la chance d’avoir accès à ses conseils. Dans ces derniers clubs, il entraîne aussi les féminines. L’école de foot du Bassin de la fin des années 80 l’appellera ensuite pour former ses jeunes pousses. C’est que certains dirigeants et éducateurs de cette époque, comme Francis Zarate par exemple, s’étaient souvenus qu’ils avaient été formés par ce grand serviteur du ballon rond. Un autre cadet de la saison 65-66, Raymond Bernabé, qui deviendra lui-même un formateur réputé du côté d’Espalion où il réside, a eu récemment l’excellente idée d’organiser un repas à l’hôtel du Parc de Cransac avec minimes et cadets des années 65 à 70 du F.C.D. autour de leur ancien mentor. Ceux-là ont dû entendre bien des fois ce qu’il répétait souvent avec flamme : "Le football est simple. Pourquoi le compliquer ?"Une quarantaine d’entre eux était là ce dimanche 30 juin ce qui, avec quelques épouses, portait à soixante le nombre de convives.

Cette journée a fait beaucoup de bien à cet homme qui a aujourd’hui 86 ans !

Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

44000 €

VENDS TERRAIN A DECAZEVILLE D'UNE SUPERFICIE D ENVIRON 2300M2 VUE DÉGAGÉE A[...]

19000 €

Decazeville, proche du centre, venez découvrir ce terrain sur les hauteurs [...]

67410 €

DECAZEVILLE - Spécial Investisseurs - Murs commerciaux + Fonds + Licence IV[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?