Ligue 2 (match de préparation)

Football : première réussie pour Rodez

Abonnés
  • Ouhafsa (ci-dessus) et Mathis (ci-dessous) ont inscrit deux des buts du Raf, respectivement le premier et le dernier.
    Ouhafsa (ci-dessus) et Mathis (ci-dessous) ont inscrit deux des buts du Raf, respectivement le premier et le dernier. José A. Torres. / José A. Torres.
Publié le / Modifié le S'abonner

Le Rodez Aveyron football a remporté de façon convaincante son premier match amical, mercredi 3 juillet, contre Châteauroux (4-2).

C’est une étape symbolique dans sa saison 2019-2020, celle du retour en Ligue 2, que le Raf a franchie hier, à l’occasion de son premier match de préparation, à Limoges, face à Châteauroux, un adversaire dont il recroisera la route en championnat dans quelques semaines. Un match disputé au sortir d’un stage à Font-Romeu (Pyrénées-Orientales), que les hommes de Laurent Peyrelade ont parfaitement négocié, grâce, notamment, à dix premières minutes à l’issue desquelles ils menèrent 2-0. D’une frappe puissante, sèche et bien placée, effectuée depuis les abords de la surface de réparation, Ouhafsa, l’une des recrues de l’intersaison, mit sa formation sur les bons rails (1-0, 6e), avant que Bonnet, opportuniste, ne profite d’une erreur de la défense castelroussine pour aller au duel avec Pillot, l’éliminer d’un crochet et pousser le ballon dans le but vide (2-0, 8e).

Recette inchangée

Organisés en 3-5-2, les Ruthénois ont démontré qu’ils avaient plutôt bien digéré, sur le plan physique - tout du moins pour quarante-cinq minutes, l’équipe ayant été quasiment totalement remaniée à la pause – la charge de travail à laquelle ils ont été soumis depuis le 20 juin, date de la reprise de l’entraînement, à l’image de ce duel à la course largement remporté par Bonnet face à Marega (12e). Ils ont également confirmé que les automatismes étaient toujours là – un constat s’expliquant en grande partie par le choix de Peyrelade d’aligner un onze de départ au sein duquel ne figurait qu’une seule nouvelle tête par rapport à l’exercice passé –, et que l’agressivité constante sur le porteur du ballon, l’une de leurs caractéristiques majeures, n’avait pas disparu, bien qu’elle n’ait pas empêché Boukari, d’une frappe lointaine, à la suite d’une bonne séquence collective, de réduire l’écart (2-1, 45e). La situation ne dura néanmoins que quelques instants puisque dans la foulée du coup d’envoi, Rodez se procura un corner, frappé par Ruffaut et repris victorieusement par Chougrani au premier poteau (3-1, 45e+1).

Confiance

Au retour des vestiaires, Diarra, d’une tête décroisée après un centre de Soumaré, relança son camp (3-2, 50e), tandis que Bardy, seul titulaire maintenu sur le terrain, et ses partenaires tentèrent de trouver des repères collectifs. Sans y parvenir totalement, ils réussirent néanmoins à donner plus d’ampleur à leur succès à une dizaine de minutes de la fin, par l’intermédiaire de Mathis, seul au second poteau pour couper un centre de Tertereau (4-2, 82e).

"Jouer contre une équipe de Ligue 2 permet d’être immédiatement dans le bon tempo, a déclaré Laurent Peyrelade à l’issue de la rencontre. Le fait d’avoir gagné nous met en confiance et nous montre que l’on pourra remporter des matches dans ce championnat. Ce que l’on a fait ce soir (hier, NDLR) était bien, intéressant. L’idée était d’intégrer nos nouveaux joueurs, de leur montrer comment on joue, car ce que l’on fait à l’entraînement ne remplace pas ce que l’on fait en match."

La fiche technique

RODEZ 4 - 2 CHATEAROUX
Stade Saint-Lazare, à Limoges.
Mi-temps : 3-1.
Arbitre : M. Dos Santos

Buts
Rodez : Ouhafsa (6e), Bonnet (8e), Chougrani (45e+1), Mathis (82e).
Châteauroux : Boukari (45e), Diarra (50e).

Carton jaune
Châteauroux : Niang (57e).

Équipes
- Rodez.
Première période : Desmas - Roche, Poujol, Bardy (cap.) - A. Peyrelade, Ruffaut, Douline, Guerbert, Chougrani - Ouhafsa, Bonnet.
Seconde période : Mpasi - Dieng, Bardy (Poujol, 68e), Sanaia - Henry, Maury (Guerbert, 68e, puis Ouhafsa, 78e), Jacob, Ouammou, Coelho - Mathis, Tertereau.
- Châteauroux.
Première période : Pillot - Alhadhur, Conde, Marega, Raineau - Sangante (cap.), Vanbaleghem, Sarr - Tormin, Boukari, Keny.
Seconde période : Bedfian - Chevreuil, Conde, Mbone (cap.), Soumare - Sissako, Marega (Canelhas, 68e), Niang - Hassan, Diarra, Keny.

Romain Gruffaz
L'immobilier à Rodez

32 €

Box fermé au sous sol d'un copropriété située en plein coeur du faubourg.[...]

304 €

A deux pas du centre ville de RODEZ, venez découvrir ce charmant T1 bis dup[...]

356 €

A 10 min du centre ville dans le quartier de Gourgan, venez découvrir ce T2[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir