Le vide-greniers au camping, c’est un vrai terrain d’entente !

  • Et discuter, discuter encore, pour réveiller l’achat qui dort
    Et discuter, discuter encore, pour réveiller l’achat qui dort
Publié le , mis à jour

Sympa, ce vide-greniers au camping. Entre les bungalows, on négocie, on traite. Le chaland, pas certain d’avoir la bonne affaire en main, tâtonne, soupèse, part et revient, et hésite encore comme s’il s’agissait de l’achat d’une maison, de la conclusion d’une vie.

Et au camping aussi chacun campe sur ses positions. Les objets font partie de nos existences. Et ils nous sont chers, même si l’on s’en débarrasse à bas prix. Ce dimanche donc, à l’hôtel de plein air le Saint Étienne, au soleil levant, c’était le paradis de la chine. Car on chinait. "3 euros, non deux. Et vous me donnez avec les deux assiettes et le plat". "Et pis quoi, prenez aussi ma place ! 1,50 euro, parce que c’est vous". Les arguments étaient affûtés.

Dans ce déballage estival on trouvait tout, sauf souvent ce qu’on cherchait. On était en quête de ceci et, heureux quand même, on repartait avec cela. Mais ce n’était pas grave.

Tout s’achète et tout se revend. S’il n’est pas prouvé que les objets inanimés ont une âme, ils ont désormais, grâce à ces braderies, une seconde vie, une autre jeunesse.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Panat

495000 €

Dans environnement calme et très agréable avec vue imprenable sur le Lac, m[...]

192000 €

Situation privilégiée pour cette maison de 150 m² avec un accès, depuis son[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Panat
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?