Economie

Les laboratoires départementaux de l'Aveyron et de la Haute-Garonne unissent leurs forces

  • Un partenariat scellé entre Jean-François Galliard et son homologue Haut-Garonnais Georges Méric, entourés de Bernard Bagneris et Vincent Alazard, présidents des deux laboratoires.
    Un partenariat scellé entre Jean-François Galliard et son homologue Haut-Garonnais Georges Méric, entourés de Bernard Bagneris et Vincent Alazard, présidents des deux laboratoires. C.C. / C.C.
  • Les présidents des deux conseils départementaux en visite à Aveyron Labo, sous les explications de son directeur Roland Brugidou.
    Les présidents des deux conseils départementaux en visite à Aveyron Labo, sous les explications de son directeur Roland Brugidou. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Aveyron Labo et le laboratoire du conseil départemental de la Haute-Garonne ont signé un accord-cadre de partenariat pour renforcer leurs complémentarités. Ces deux services publics décident ainsi "d'avancer ensemble" pour être plus forts dans un secteur très concurrentiel. 

Voilà bien des années que les équipes des deux laboratoires départementaux de l'Aveyron et de la Haute-Garonne travaillaient ensemble. Un échange régulier, devenu ce jeudi matin un vrai partenariat officiel entre les deux structures publiques, groupement d'intérêt public pour Aveyron Labo, en régie directe du conseil départemental pour son alter ego toulousain. En filigrane, il s'agit de mieux résister à la forte concurrence qui sévit dans le secteur des analyses biologiques spécialisées et de peser dans les appels d’offres de leur clientèle.  

"Nous allons mettre nos forces respectives au bénéfice de nos clients. En Aveyron, nous sommes leaders dans le domaine de la production animale, la Haute-Garonne est puissante dans le domaine de l'environnement, de l'hydrologie, de l'air, des sols...", explique Jean-François Galliard.

Le président du Département invitait ce jeudi  son homologue Haut-Garonnais Georges Méric à visiter les structures aveyronnaises (zone de Bel-Air à Rodez) après une visite semblable dans les unités de la région toulousaine. Les deux présidents ont ainsi loué ce renforcement de leurs services publics respectifs "sur le contrôle sanitaire des animaux et, notamment, la qualité de l'eau", à travers cet accord-cadre qui doit permettre la concrétisation de nombreux projets. 

"Cette synergie n'entraîne en rien une mutualisation des moyens, ni une recherche d'hégémonie en Occitanie. Il s'agit juste d'un renforcement structurel qui ne se fera pas au détriment des autres départements", insistent les  présidents des deux conseils départementaux qui ont paraphé l'accord-cadre aux côtés des deux élus, présidents de chacun des laboratoires, Vincent Alazard pour l'Aveyron et Bernard Bagneris pour la Haute-Garonne. 

C.C.
L'immobilier à Rodez

60 €

RODEZ : Situé Rue Sadi Carnot, garage individuel fermé d'une superficie de [...]

475 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Ravissant 2 pièce situé dan[...]

405 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement très ensoleillé[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir