Rallye du Rouergue : une édition 2019 très ouverte

Abonnés
  • Quentin Gilbert, victorieux l’an dernier, tentera de conserver son titre.
    Quentin Gilbert, victorieux l’an dernier, tentera de conserver son titre. Archive J.A.T.
Publié le

Avec 108 engagés, dont 17 dans la classe R5, le quarante-sixième rallye du Rouergue propose encore une fois un plateau d’exception réunissant tous les « cadors » de la discipline. De quoi ravir l’organisation de cette épreuve, qui compte pour le championnat de France et sert également de support au trophée Clio R3T, ainsi qu’au Challenge Michelin.
 

Le rallye côté parcours Considéré comme l’une des épreuves les plus difficiles de la saison, avec ses deux fameuses spéciales de plus de trente kilomètres (celle de Moyrazès, et ses célèbres épingles qui font se déplacer les foules, et celle de Campouriez-Le Nayrac, avec sa bosse finale) et ses routes piégeuses, truffées de plaques noires en cas de forte chaleur, le rallye du Rouergue...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?